France

La chronologie interactive du scandale Bernard Tapie - Adidas

Temps de lecture : 2 min

Alors que vient d'être annoncée une saisie par la justice de biens de l'homme d'affaires, explorez 23 années de péripéties politico-judiciaires avec notre chronologie enrichie de vidéos et de documents.

Bernard Tapie à «L'Heure de vérité» du 10 octobre 1993. REUTERS/Philippe Wojazer.
Bernard Tapie à «L'Heure de vérité» du 10 octobre 1993. REUTERS/Philippe Wojazer.

C'est une bonne affaire qui, 23 ans plus tard, se transforme en affaire d'Etat. Quand Bernard Tapie a racheté à la surprise générale Adidas à l'été 1990, il n'imaginait sans doute pas que les conditions opaques de la revente de l'équipementier sportif, trois ans après, et l'indemnisation record qu'allait ensuite lui attribuer un tribunal arbitral après un combat judiciaire de quinze ans allaient le conduire à une mise en examen pour «escroquerie en bande organisée». Et menacer au passage les plus proches collaborateurs de Nicolas Sarkozy, voire l'ancien président de la République lui-même. Explorez deux décennies de péripéties politico-judiciaires avec notre chronologie interactive enrichie de vidéos et de documents.

Textes: Jean-Marie Pottier. Chronologie interactive: François Pottier.

Newsletters

Bonus Malthus

Bonus Malthus

1 bougie

1 bougie

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Newsletters