Les policiers français contrôlent à la tête du client

Slate.fr, mis à jour le 30.06.2009 à 10 h 28

Selon une étude scientifique, la police française pratique des contrôles au faciès à grande échelle, rapporte Le Monde. Les enquêteurs de l'Open society institute, une fondation américaine de promotion de la démocratie fondée par le milliardaire Georges Soros, ont «secrètement décrypté 525 opérations de police, relevant notamment l'âge, le sexe, la tenue et le profil ethnique des individus contrôlés pour les comparer avec ceux des personnes (37 000 au total) passant à proximité.»

Contrairement aux traditions françaises, les individus étudiés dans l'enquête sont désignés par la couleur de leur peau. Les résultats de l'étude sont sans appel: la probabilité d'être contrôlé est 7,8 fois supérieure pour un «Arabe» que pour un «Blanc», et 6 fois supérieure pour un «Noir».

«L'étude a confirmé que les contrôles d'identité effectués par les policiers se fondent principalement sur l'apparence: non pas sur ce que les gens font, mais sur ce qu'ils sont, ou paraissent être», indique le rapport rédigé par Fabien Jobard et René Lévy, chercheurs au CNRS.

[Lire l'article complet sur lemonde.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte