Monde

Madoff condamné à 150 ans de prison

Temps de lecture : 2 min

Bernard Madoff a été condamné, lundi 29 juin 2009, à 150 ans de prison. Il avait plaidé coupable en mars 2009 des 11 chefs d'accusation portés contre lui. Le ministère public avait alors requis la peine maximale de 150 ans de prison pour l'ancien courtier new-yorkais. «A fraude exemplaire, peine exemplaire», lit-on dans LeFigaro.fr.

Madoff a ainsi écopé de la peine maximale. Il avait auparavant présenté ses excuses aux victimes de son escroquerie, affirmant qu'il devra «vivre avec cette douleur» le reste de sa vie. Le financier avait avoué n'avoir jamais investi un centime des sommes qu'il avait en portefeuille. Il avait monté un «schéma de Ponzi», une cavalerie financière qui consiste à rémunérer les investisseurs avec l'argent déposé par de nouveaux clients. Le système avait fonctionné jusqu'au jour où les demandes de retrait avaient explosé avec la crise de l'automne 2008. La somme des investissements perdus s'élève à plusieurs dizaines de milliards de dollars.

Son avocat avait demandé l'indulgence en raison de l'âge avancé du financier new-yorkais. Mais rien n'y a fait, le cas Madoff devait servir d'exemple. «C'est là le message qu'il faut répandre : les crimes commis par Madoff étaient extraordinairement diaboliques», a déclaré le juge Chin. Bernard Madoff devrait donc finir sa vie en prison.

[Lire l'article complet sur The Wall Street Journal]

(Photo: Père Noël Madoff, DoctorWho / Flickr )

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Seule une réforme structurelle du système permettrait au Liban de se relever

Seule une réforme structurelle du système permettrait au Liban de se relever

La catastrophe qui vient de frapper Beyrouth s'ajoute à la situation financière qui grève le pays depuis des années.

L'ambassadeur des États-Unis au Mexique est devenue une star de Twitter

L'ambassadeur des États-Unis au Mexique est devenue une star de Twitter

La communication friendly de Christopher Landau révèle le rôle complexe des réseaux sociaux en diplomatie.

Au Sénégal, «le jeu des préliminaires dure toute la journée»

Au Sénégal, «le jeu des préliminaires dure toute la journée»

L'amour, le sexe, le couple… ces concepts sont-ils les mêmes aux quatre coins de la planète? Marion Hazout et Victor Viriot, en couple depuis quatre ans, ont voyagé dans neuf pays pour apprendre comment cela se passe, ailleurs. ...

Newsletters