Jean-Paul Alduy réélu maire de Perpignan

Slate.fr, mis à jour le 29.06.2009 à 13 h 05

Jean-Paul Alduy, le maire UMP sortant de Perpignan, a été facilement réélu dimanche 28 juin après son élection invalidée de mars 2008 suite à l'affaire de la «chaussette». La triangulaire avec deux candidats de gauche, la socialiste Jacqueline Amiel-Donat (33,08 %) et le divers gauche Jean Codognès (13,38%) a profité à au sortant, qui signe son meilleur score (53,54 %) en cinq élections municipales victorieuses depuis 1993.

«Il faut cependant relativiser la performance de «J-PA» quand on sait que presqu'un électeur sur deux n'est pas allé voter (51,18 % de participation), explique le Midi Libre. Ce qui ne s'était jamais vu lors d'un 2e tour depuis que Perpignan est gouvernée par la famille alduyste, Jean-Paul et son père Paul, c'est-à-dire depuis 1954.»

Lors des élections municipales de 2008, un président de bureau de vote avait été surpris avec des bulletins de vote au nom de Jean-Paul Alduy cachés dans ses chaussettes. Cet épisode avait entraîné l'invalidation du scrutin par le tribunal administratif de Montpellier.

[Lire l'article complet sur midilibre.com]

(Photo: michaelgslattery, Flickr, CC)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte