7 mois en otage, le silence de Wikipedia

Slate.fr, mis à jour le 29.06.2009 à 12 h 34

Pendant sept mois, Wikipedia n'a pas dit mot de l'enlèvement par les talibans de David Rohde, reporter du New York Times. Un exploit que le journal raconte aujourd'hui, alors que David Rohde et son traducteur Tahir Ludin ont réussi à s'échapper du Pakistan, où ils étaient retenus en otage.

Le New York Times ne voulait pas que l'affaire soit rendue publique pour éviter de rendre les négociations plus difficiles. Dans les premiers jours de l'enlèvement, deux agences de presse mineures et quelques blogs en ont parlé. Par la suite, une douzaine de fois, des utilisateurs de l'encyclopédie participative en ligne ont tenté de modifier la page Wikipedia de David Rohde pour y inclure son enlèvement, des modifications toujours effacées par des employé du NYT ou de Wikipédia (y compris son co-fondateur).

Les administrateurs du site ont usé de toutes les techniques de blocage de la page pour empêcher l'information de paraître, déclenchant la colère de quelques utilisateurs. Ils admettent que si un média avait brisé le silence, il aurait été très difficile de continuer d'empêcher la modification de la page.

[Lire l'article complet dans le New York Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte