Médias

TMZ, le site qui a révélé la mort de Michael Jackson

Temps de lecture : 2 min

TMZ est à un moment crucial de son développement rapporte le Los Angeles Times: avec l'annonce du scoop de la mort de Michael Jackson, le site de potins américains vient de faire son plus grop coup médiatique.

En quatre ans, le site s'est construit une certaine réputation: c'est TMZ qui a sorti la tirade de Christian Bale excédé sur le tournage de Terminator Salvation, TMZ encore qui a mis en ligne la harangue antisémite de Mel Gibson en 2006.

L'annonce de la mort de Michael Jackson a braqué tous les regards du pays vers TMZ, alors que le site connait des difficultés: à cause de son côté «torchon», les publicitaires hésitent à acheter de l'espace au site très controversé. Quant aux autres médias, qui affirment que TMZ paie pour ses infos, ils refusent parfois de le citer (CNN, pourtant du même groupe que TMZ, Time Warner, s'est ainsi appuyée toute la soirée sur le Los Angeles Times plutôt que sur le site).

[Lire l'article complet sur le Los Angeles Times]

(Photo: capture d'écran du site)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

«Nous n'accréditerons pas nos journalistes pour couvrir les manifestations»

«Nous n'accréditerons pas nos journalistes pour couvrir les manifestations»

[TRIBUNE] Les directions de nombreuses rédactions françaises réaffirment leur attachement à la loi de 1881 sur la liberté de la presse et leur vigilance quant à sa préservation.

«Hold-up», ou comment faire une bonne théorie du complot

«Hold-up», ou comment faire une bonne théorie du complot

Le documentaire qui laisse entendre que le Covid-19 serait une machination des élites visant à éliminer une partie de l'humanité obéit à des règles narratives communes aux récits complotistes.

Les œillères de la presse américaine sur l'islamisme radical en France

Les œillères de la presse américaine sur l'islamisme radical en France

Le Washington Post et le New York Times donnent l'impression que les attentats en France n'ont rien à voir avec le djihadisme, et tout à voir avec les excès de la laïcité et les échecs de l'intégration.

Newsletters