Monde

Hitler a-t-il inventé la moustache à la Hitler?

Temps de lecture : 2 min

Ce style pileux était-il à la mode dans l'Allemagne nazie?

National Archive.
National Archive.

Sans le vouloir, les magasins JC Penney ont déclenché la polémique en vendant une bouilloire qui, selon les critiques, ressemble à Adolf Hitler. Sa poignée fait penser à la mèche du Führer et son bec à un salut nazi. Sur la photo, le détail le plus saisissant est la rayure noire qui barre le corps de la bouilloire et qui rappelle l'attribut le plus célèbre d'Hitler: sa petite moustache. Ce style pileux était-il à la mode à l'époque d'Hitler?

Pas vraiment. Pour les historiens, la célèbre moustache d'Hitler est une «moustache en brosse à dents», un style pileux très populaire au début du XXe siècle, surtout dans le nord de l'Europe. Cette moustache raccourcie et moderne rompt avec les épaisses bacchantes qui avaient fait fureur dans l'Allemagne de Guillaume II. Hans Koeppen, un fringant soldat allemand et pilote automobile, arborait cette moustache qui, selon un article de 1908 du New York Times, était «caractéristique de sa classe». Idem pour le prince Guillaume de Prusse dans les années 1910.

En 1925, le style séduit aussi le jeune Walt Disney: il se fait pousser une moustache en brosse à dents pour paraître plus vieux en réunions d'affaires. Puis, en devenant inséparable du leader nazi honni, l'histoire veut que la moustache en brosse à dents ait perdu de son panache. Mais cette histoire ne dit pas tout, car la moustache d'Hitler n'était pas une véritable moustache en brosse à dents.

Sa forme était plus épaisse et plus étroite et, au mieux, elle ne relève que d'une «variante du style en brosse à dents». Même au faîte de son pouvoir, les Allemands étaient nombreux à considérer le style pileux d'Hitler comme terriblement ringard.

A l'époque d'Hitler, l'argot bavarois qualifie cette moustache de Rotzbremse, ou «frein à morve». Ses autres surnoms sont Fliege (mouche), Zweifinger (deux doigts) ou encore Chaplinbart (poils à la Chaplin). En effet, avant l'ascension d'Hitler, la petite moustache était plutôt associée à Charlie Chaplin, que ce soit aux Etats-Unis et en Europe. Une marque de déguisements vendait d'ailleurs une tenue Chaplin où la moustache suffisait à créer la ressemblance.

En 1915, selon un numéro du Motion Picture Magazine, la moustache Chaplin aurait été en vogue un court moment aux États-Unis. Mais si on en croit la plupart des sources, cette moustache n'a jamais dépassé l'état de curiosité ou de blague, comme le démontre le style d'un autre célèbre moustachu: Oliver Hardy.

D'aucuns ont laissé entendre qu'Hitler se serait inspiré de Charlie Chaplin pour son style de moustache, mais rien ne permet de le prouver. Mais qu'importe d'où lui vient cette idée, le Führer savait très bien que sa moustache était loin d'être à la mode en Allemagne. Quand Ernst «Putzi» Hanfstaengl, l'un de ses amis les plus proches, l'exhorte à abandonner cette «horrible» moustache, Hitler lui répond: «si elle n'est pas à la mode aujourd'hui, elle le sera plus tard, parce que je la porte».

Évidemment, l'histoire est loin de lui avoir donné raison. Aujourd'hui, un style pileux qui se rapproche même vaguement de la moustache d'Hitler fait rigoler tout le monde. Pour avoir porté une petite moustache dans une pub pour les sous-vêtements Hanes, Michael Jordan s'est fait mettre en boîte (le faux pas lui a même valu le surnom de «Herr Jordan»). Le basketteur est ensuite revenu à une moustache plus classique.

Mais les moqueries n'ont pas rebuté le dictateur zimbabwéen, Robert Mugabe. Il affiche sa petite moustache sans complexe et s'est même auto-qualifié de «Hitler de notre temps».

Brian Palmer

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Traduit par Peggy Sastre

Newsletters

«La fin du soviétisme, le début des problèmes»: en Moldavie, les Roms sont pro-Poutine

«La fin du soviétisme, le début des problèmes»: en Moldavie, les Roms sont pro-Poutine

La population rom est victime de la guerre en Ukraine comme aucune autre. Pour elle, l'ennemi est partout et le refuge nulle part.

En Australie, un producteur se prend 9.000 dollars d'amende pour un fromage qui pue trop

En Australie, un producteur se prend 9.000 dollars d'amende pour un fromage qui pue trop

Le fabricant Yarra Valley Dairy a écopé d'une contravention à cause de l'inconfort causé par une «odeur déraisonnable» s'échappant de son installation.

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Les producteurs des pays en voie de développement sont les premiers touchés par les conséquences du réchauffement climatique. Ils se trouvent souvent en première ligne face à aux cyclones, aux ouragans, aux épisodes de sécheresse ou aux inondations qui réduisent le volume des récoltes et vont parfois jusqu’à les décimer. L’ONG Max Havelaar met tout en œuvre pour que les producteurs et productrices soient plus fort.e.s et résilient.e.s face aux aléas climatiques et leurs conséquences, mais aussi pour les accompagner dans la réduction de leur impact sur l'environnement.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio