Pourquoi Hénin-Beaumont a voté FN

Slate.fr, mis à jour le 29.06.2009 à 11 h 03

39,3% de voix pour la liste du Front National menée par Marine Le Pen et Steeve Briois au premier tour des municipales: un vote sanction pour ces élections organisées suite à la mise en examen du maire PS d'Hénin-Beaumont Gérard Dalongeville pour une affaire de fausses factures. La liste Alliance Républicaine de Daniel Duquenne arrive deuxième avec 20% des voix, devant la liste d'Union de la Gauche et du Centre de Daniel Ferrari (17%).

Dans La Voix du Nord les Héninois s'expliquent: c'est la première fois que Delphine et Stéphane votent FN, parce qu'ils affirment — un peu vite d'après le journal — que «toutes les autres listes ont été un peu en contact avec les anciens conseils municipaux».

La Voix du Nord recueille les témoignages de plusieurs habitants qui se défendent de voter extrême-droite au niveau national, mais n'ont pas hésité au niveau local car Steeve Briois, «c'est quelqu'un d'ici, qui n'a jamais rien fait de mal».

[Lire l'article complet dans La Voix du Nord]

(Photo: Marine Le Pen en 2007, via Wikimedia)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte