Monde

Honduras: le Congrès nomme un président provisoire

Temps de lecture : 2 min

Quelques heures après l'arrestation par l'armée et l'expulsion du président Manuel Zelaya, le président du Congrès Roberto Micheletti a été nommé président provisoire par le Congrès du Honduras dimanche 29 juin. Ce dernier a décrété un couvre feu jusqu'à nouvel ordre, rapporte CNN. «Je n'ai pas atteint cette position grâce à un coup d'État, a-t-il déclaré peu après son intronisation. Je suis ici suite à un processus parfaitement légal de transition.»

Le président déchu, qui a été transporté de force au Costa Rica par l'armée du Honduras, a déclaré qu'il n'était pas prêt à renoncer à ses fonctions et qu'il allait se rendre au Nicaragua pour représenter son pays au sommet des chefs d'Etat d'Amérique Centrale.

Le coup d'État est intervenu le jour où devait se tenir un référendum organisé par Zelaya pour modifier la constitution et obtenir le droit de briguer un second mandat, une consultation jugée illégale par la Cour suprême.

Le «putsch» a été largement critiqué par les pays de la région, notamment par les alliés de gauche de Zelaya comme le président Vénézuélien Hugo Chavez. Obama a déclaré être «profondément inquiet» par la nouvelle. «J'appelle tous les acteurs politiques et sociaux du Honduras à respecter les normes démocratiques, l'Etat de droit et la doctrine de la Charte Démocratique Interaméricaine.»

Selon CNN, la situation serait relativement calme dans les rues du Honduras. Des partisans de Zelaya ont manifesté devant le Congrès, mais leur nombre était réduit. Des coups de feu auraient été entendus lors de ces manifestations.

[Lire l'article complet sur CNN.com]

(Photo: Roberto Micheletti après avoir été nommé président du Honduras, REUTERS/Edgard Garrido)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Iran: le cadeau empoisonné de Trump à Biden?

Iran: le cadeau empoisonné de Trump à Biden?

De nouveaux développements assez dramatiques sont intervenus en Iran, avec l'assassinat ce 27 novembre de Mohsen Fakhrizadeh, une grande figure du programme nucléaire iranien, attribué à un commando israélien. Il faudrait sans doute y voir pour...

Les autorités indonésiennes font détruire des centaines de sextoys

Les autorités indonésiennes font détruire des centaines de sextoys

Les jouets sexuels sont considérés comme illégaux en Indonésie.

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 23 au 29 novembre

Plongée dans la logorrhée du futur ex-président américain.

Newsletters