La vidéo d'un «exorcisme gay» fait polémique aux US

Slate.fr, mis à jour le 25.06.2009 à 9 h 48

Une vidéo mise en ligne par la petite église américaine du Manifested Glory Ministries dans le Connecticut et montrant des personnes essayant d'extraire le «démon homosexuel» du corps d'un garçon de 16 ans fait polémique aux Etats-Unis. «Arrachez-le de sa gorge!» peut-on entendre sur la vidéo, ou encore «Nous t'ordonnons de sortir immédiatement, démon homosexuel! Lâche prise, Lucifer!»

 

Les associations homosexuelles et de défense des adolescents réclament une enquête, tandis que les représentants de l'église en question démentent toute atteinte physique sur l'adolescent, rapporte Fox News. «Nous pensons qu'un homme devrait être avec une femme et une femme avec un homme a déclaré le révérend Patricia McKinney à l'Associated Press. Nous n'avons rien contre les homosexuels. Je m'oppose simplement à leur style de vie.»

L'église, qui avait elle-même mis la vidéo en ligne, l'a rapidement retirée, mais des copies sont encore visibles sur YouTube. Selon l'association True Colors, qui défend les jeunes homosexuels, cette pratique est assez commune dans le Connecticut, et plusieurs autres cas d'exorcisme contre des homosexuels ont été récemment recensés.

Les commentaires écrits par les internautes sur le site de partage en réponse à la vidéo sont mitigés. Si la plupart condamnent la cérémonie, certains ne semblent pas choqués par celle-ci. «Il me semblent qu'ils faisaient une bonne chose, écrit chuckschultz22. J'espère qu'ils ont exorcisé le démon du garçon. La manière dont il s'est contortionné au moment où le nom de «Jésus» a été prononcé prouve qu'il était possédé.»

[Lire l'article complet sur Fox News]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte