Monde

BHL en sauveur de l'Iran

Temps de lecture : 2 min

Dans une adresse «exclusive», diffusée sur la chaîne Dailymotion de Bernard-Henri Levy par Bernard-Henri Levy, le philosophe envoie un message à la jeunesse iranienne, en version française et en version anglaise.

En plus de 7 minutes, BHL affirme que quoi qu'il arrive désormais en Iran, Ahmadinejad sera un président affaibli. Il parle de la répression violente des manifestations, et en particulier de la mort de Neda, du rôle de l'ayatollah Khamenei, de l'importance d'internet et de Twitter, avant de conclure: «Quoi qu'il arrive, le roi est nu. Quoi qu'il arrive, le régime des ayatollahs est à plus ou moins long terme condamné à composer ou à disparaitre. On oublie toujours que l'autre révolution, la première, celle qui voilà trente ans installa ce socialisme à l'iranienne, dura presque une année. Pourquoi en irait-il autrement de celle-ci, démocratique, soucieuse de droits, mais qui n'en est elle non plus qu'à son lever de rideau? La terre tremble à Téhéran et ce n'est, j'en prends le pari, qu'un début».

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Un Néo-Zélandais amène un clown à son entretien de licenciement

Un Néo-Zélandais amène un clown à son entretien de licenciement

Un publicitaire a embauché un clown professionnel pour égayer son licenciement.

Le Sharpiegate, le jeu des sept erreurs à la Maison-Blanche

Le Sharpiegate, le jeu des sept erreurs à la Maison-Blanche

Trump ne se trompe jamais (vos paupières sont lourdes).

À Sidi Bouzid, le rêve démocratique s'est brisé

À Sidi Bouzid, le rêve démocratique s'est brisé

Neuf ans après la chute de Ben Ali, la Tunisie vote le 15 septembre pour sa deuxième élection présidentielle libre. Mais dans le berceau du printemps arabe, on ne croit plus vraiment à la politique.

Newsletters