Monde

Le dissident chinois Liu Xiaobo arrêté pour subversion

Temps de lecture : 2 min

L'un des opposants les plus connus au régime chinois, Liu Xiaobo, a été formellement arrêté en raison de soupçons d'incitation à la subversion, mercredi 24 juin. L'intellectuel chinois, militant historique de la démocratie en Chine, avait été interpellé le 8 décembre 2008 pour avoir promu une pétition appelant à la fin du régime du parti unique (la Charte 08), et était donc déjà en détention depuis six mois.

Selon l'agence de presse officielle Xinhua, les procureurs ont approuvé l'arrestation pour «des activités telles que la propagation de rumeurs et la diffamation du gouvernement, visant à la subversion et au renversement du système socialiste». Mo Shaoping, l'avocat de la figure de proue du mouvement démocratique de Tiananmen de 1989, a précisé que l'enquête était «toujours en cours».

Mais la mise en accusation de Liu Xiaobo inquiète, et son sort ne rassure pas les militants des droits de l'Homme qui, le vingtième anniversaire des évènements de Tiananmen étant passé, croyaient en sa libération. Liu n'a rien fait d'autre qu' «exercer son droit à la liberté d'expression», s'est plaint Jiang Qisheng, un dissident signataire de la Charte 08. La preuve de la culpabilité de Liu Xiaobo pour une telle accusation pourrait lui valoir jusqu'à quinze ans de prison.

[Lire l'article complet sur Reuters]

Lire aussi sur le sujet : Tian'anmen, 20 ans de silence

Voir le portfolio Magnum : Tian'anmen, 20 printemps

(Photo: Soldat sur la place Tian'anmen, Richard.Fisher / Flickr).

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Perpétuité pour l'un, liberté pour l'autre: pourquoi la France et l'Allemagne jugent différemment les tortionnaires syriens

Perpétuité pour l'un, liberté pour l'autre: pourquoi la France et l'Allemagne jugent différemment les tortionnaires syriens

En libérant un ancien membre de la sûreté de l'État accusé de complicité de crimes contre l'humanité commis en Syrie, le «pays des droits de l'Homme» s'est montré peu fidèle à sa réputation.

Pommes de terre, huile, lait: l'Algérie hantée par les pénuries

Pommes de terre, huile, lait: l'Algérie hantée par les pénuries

Alors que les denrées alimentaires de base se font de plus en plus rares, le gouvernement algérien multiplie les mesures drastiques pour tenter de stopper l'hémorragie.

Un clou chasse l'autre

Un clou chasse l'autre

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio