Monde

Un candidat iranien retire sa plainte

Temps de lecture : 2 min

Mohsen Rezaï, l'un des candidats perdants de la présidentielle iranienne, a retiré sa plainte pour irrégularités déposée auprès du Conseil des Gardiens à propos de l'élection contestée, rapporte la télévision d'Etat PressTv. D'après les chiffres officiels, le candidat conservateur est arrivé troisième, avec 678.240 votes (1,73%).

«La situation politique et sociale et les problèmes de sécurité sont entrés dans une phase sensible et décisive, ce qui est plus important que l'élection», a-t-il expliqué dans une lettre au secrétaire du Conseil des Gardiens, affirmant avoir retiré sa plainte notamment à cause du peu de temps accordé par les autorités pour l'examiner.

Mardi, l'ayatollah Khamenei a accordé un délai supplémentaire de cinq jours pour l'enquête sur les plaintes faites au Conseil. Celui-ci devra rendre son verdict lundi 29 juin, dans moins d'une semaine.

[Lire l'article sur Presstv]

(Photo: Mohsen Rezaï par Amir Farshad Ebrahimi, sur Flickr)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

À la veille de la probable élection de Bolsonaro, de sombres nuages planent sur Rio

À la veille de la probable élection de Bolsonaro, de sombres nuages planent sur Rio

Le Brésil reste le Brésil, même pendant les trois semaines séparant les deux tours de l'élection présidentielle. Mais cette fois, la tristesse a envahi les visages.

La seconde vie de nos objets personnels après notre mort

La seconde vie de nos objets personnels après notre mort

En mars 2015, sur un coup de tête, Norm Diamond s'est rendu à une première vente d'objets d'occasion chez un particulier. Au cours des quinze mois qui ont suivi, ce photographe a visité plusieurs centaines de ventes à Dallas (Texas), où il...

Au Canada, les vendeurs légaux de cannabis contournent la loi

Au Canada, les vendeurs légaux de cannabis contournent la loi

Si la vente et la détention de cannabis sont désormais autorisées au Canada, sa promotion reste interdite.

Newsletters