Florence Cassez reste au Mexique

Slate.fr, mis à jour le 23.06.2009 à 14 h 39

Le Président mexicain Felipe Calderon a annoncé, au cours de son allocution radiotélévisée du lundi 22 juin, que Florence Cassez «devra purger sa peine au Mexique». Détenue depuis décembre 2005, la Française avait été condamnée à 96 ans de prison, ramenés finalement à 60 ans.

Florence Cassez est en prison pour avoir participé à plusieurs enlèvements en compagnie d'Israel Vallarta, son ancien compagnon, présenté comme le chef d'une bande de ravisseurs. Elle nie toute complicité sur ces faits ; Vallarta avait lui-même avoué avoir commis des enlèvements, mais avait affirmé que la Française n'avait rien à voir avec ces agissements.

A la demande de la jeune femme et de sa famille, «les autorités mexicaines avaient exprimé leur disponibilité à examiner la possibilité d'un transfert» selon les dispositions de la Convention de Strasbourg, traité international prévoyant le transfert des détenus dans leur pays d'origine. Le Président Nicolas Sarkozy avait évoqué le dossier de Florence Cassez lors de sa visite d'Etat au Mexique en mars 2009.

Mais l'éventualité d'un transfert avait suscité de vives réactions dans la presse mexicaine et au sein des organisations de défense des victimes d'enlèvements. Le gouvernement mexicain «est arrivé à la constatation que les conditions qui lui permettraient de donner son consentement au transfert de Florence Cassez en France ne sont pas réunies», a ainsi déclaré Felipe Calderon.

«La France exprime sa profonde déception» devant ce rejet «unilatéral» par Mexico, a indiqué le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué.

[Lire l'article complet sur La Jornada en linea]

(Photo: Florence Cassez après son arrestation à Mexico City, Stringer Mexico / REUTERS).

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte