Monde

Neuf morts dans le métro de Washington

Temps de lecture : 2 min

Neuf personnes ont trouvé la mort lundi 22 juin dans l'accident le plus meurtrier de l'histoire du métro de Washington, qui a également fait 76 blessés. Un train qui se dirigeait vers le centre de la capitale américaine à l'heure de pointe en a percuté un autre à l'arrêt, rapporte CNN. Le crash, qui s'est produit peu après 17h (heure locale) près de la station Fort Totten dans le Nord-est, était d'une telle violence qu'une rame s'est retrouvée catapultée au dessus du train percuté.

Les causes de l'accident n'ont pas encore été déterminées, mais il semblerait que le train à l'arrêt attendait qu'un autre quitte la station de Fort Totten quand il a été percuté par l'arrière par un troisième train. «Nous ne connaissons pas les causes de la collision et ne les connaitrons sans doute pas avant plusieurs jours» a annoncé le métro de Washington dans un communiqué.

Il s'agit du deuxième accident meurtrier en 33 ans d'existence pour le métro de Washington. En janvier 1982, un déraillement avait causé la mort de trois personnes. La seule autre collision entre rames de métro s'était produite en 2004, sans faire de victimes.

[Lire l'article complet sur CNN.com]

(Photo: La scène de l'accident de métro de Washington, REUTERS/Yuri Gripas)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

La vraie recette du populisme

La vraie recette du populisme

Lignes et esthétiques japonaises

Lignes et esthétiques japonaises

Entre 2004 et 2016, Emily Shur s'est rendue plus de quinze fois au Japon. «J'ai fait un effort conscient pour concentrer ma photographie uniquement sur l'expression de mon point de vue individuel, raconte la photographe. Je ne pense pas que mon...

Le voyage risqué de Macron en Russie

Le voyage risqué de Macron en Russie

Il importe qu’à Saint-Pétersbourg, plus encore qu’à Versailles il y a un an, Emmanuel Macron renforce son discours sans compromis vis-à-vis de Vladimir Poutine.

Newsletters