France

Borloo a demandé aux préfets de promouvoir "Home"

Temps de lecture : 2 min

«Home» a t-il été utilisé à des fins politiciennes? D'après des révélations du Monde, Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie, a demandé aux préfets régionaux de promouvoir le film de Yann Arthus-Bertrand, qu'il considère comme «un appel à la prise de conscience écologique en matière de réchauffement climatique».

Si certains préfets se sont prêtés au jeu et ont organisé une projection du documentaire, d'autres se sont montrés plus sceptiques: «Nous rentrions dans une période de réserve. Il n'était pas question pour moi d'organiser une séance publique», explique un préfet. «De ma carrière, je n'avais jamais reçu une telle demande à la veille d'une échéance électorale», déclare un autre.

Le ministère de l'Ecologie ne dément pas mais refuse d'y voir une instrumentalisation politique: «Nous avions la volonté de partager ce magnifique document avec des gens que nous avons beaucoup sollicité sur le Grenelle. Il n'y avait pas malice.»

[Lire l'article complet sur LeMonde.fr]

(Crédit photo: récif corallien de Neuika, Nouvelle-Calédonie, France, site officiel Yann Arthus-Bertrand)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters