France / Politique

Les rires de Sarkozy sur Karachi

Temps de lecture : 2 min

On avait lu dans la presse que Nicolas Sarkozy avait estimé que les dernières révélations sur l'attentat de Karachi était une «fable». On n'avait pas vu l'intégralité de sa réponse sur le sujet lors d'une conférence de presse en marge du Conseil européen vendredi 19 juin.

Arrêt sur Images a retrouvé cette séquence. Nicolas Sarkozy répond avec sa verve habituelle, ajoutant à sa démonstration une petite blague: «Si y a un braquage à Bruxelles aujourd'hui, j'y étais, c'est incontestable», dit-il avant de rigoler franchement. Puis de conclure sur la douleur des proches des victimes.

[Lire l'article complet sur Arrêt sur Images]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters