Sports

Comment gagner à pierre-feuille-ciseaux?

Slate.com, mis à jour le 15.03.2013 à 9 h 21

Non, ce n'est pas qu'une question de chance. Il existe des stratégies et de la technique dans ce sport.

Lors des International World Rock Paper Scissors Championships à Toronto, 11 novembre 2006, REUTERS/Mark Blinch

Lors des International World Rock Paper Scissors Championships à Toronto, 11 novembre 2006, REUTERS/Mark Blinch

Avant que tout le monde ne se moque, sachez qu’il y a de la technique dans ce sport qu'est pierre-feuille-ciseaux. Si vous regardez les participants des derniers championnats du monde de shifumi (qui rassemblent régulièrement plus de 500 compétiteurs), les mêmes personnes se retrouvent dans les premières places année après année, ce qui montre clairement que le talent peut avoir un effet majeur sur le résultat.

1.Les matchs plus longs augmentent l’importance de la technique et de la stratégie

Il existe peu de stratégies pour des «manches simples» à pierre-feuille-ciseaux en dehors des informations démographiques générales. On sait par exemple que chez les hommes nord-américains parlant anglais, les choix les plus fréquents sont dans l’ordre pierre/feuille/ciseaux, tandis que chez les femmes nord-américaines parlant anglais, l’ordre est pierre/ciseaux/feuille.

La stratégie n’entre pas vraiment en jeu en dehors de ces indications générales, sauf si vous jouez une série, dans quel cas vous pouvez observer et réagir à votre adversaire au fil du temps. De la même manière, un joueur de poker expérimenté n’aura pas de stratégie pour jouer une seule main. Les qualités requises pour les deux jeux sont d’ailleurs très similaires: Phil Hellmuth, qui a gagné 13 fois le World series of poker, est un féru de matchs de pierre-feuille-ciseaux à enjeux.

Beaucoup de joueurs expérimentés de pierre-feuille-ciseaux préfèrent les matchs type «le premier à 10 points» (aussi appelé «hustler style» en Amérique du Nord), bien que les matchs «le premier à 100» (ou «century matches») ne sont pas rares quand on a beaucoup de temps devant soi. Les matchs de championnats nationaux ou du monde sont généralement plus courts mais sont tout de même toujours des séries (au meilleur des 5 par exemple, match dans lequel un joueur doit gagner trois manches «au meilleur des 5» pour l’emporter).

2.Contrôlez le tempo du match plutôt que les séquences

Lire et reconnaître des séquences à la volée nécessite beaucoup de technique. Mais amorcer (agiter le bras avant de jouer) tellement vite que votre adversaire n’a pas le temps de penser à une stratégie et choisit par défaut «pierre» ne nécessite aucun talent. Jouer une partie si vite que votre adversaire n’a pas le temps de penser (et donc adopte des séquences facilement exploitables) s’appelle en anglais «priming the chump» (littéralement «amorcer l’imbécile»).

Inversement, il existe des stratégies d’amorçage très lent pour que votre adversaire frustré déclenche son geste plus tôt que de besoin. Techniquement parlant, cela n’est pas de la «triche» car cette technique peut être utilisée en respectant les règles du jeu, même si pour la plupart des gens, le jeu consiste simplement en la résolution des gestes finaux déclarés.

3.Tirez profit du fait que la plupart des joueurs n’ont pas de stratégie

Cela n’a rien à voir avec jouer de manière «aléatoire». Les humains sont très, très mauvais quant il s’agit de se comporter de manière vraiment aléatoire.

La meilleure manière de s’en rapprocher à pierre-feuille-ciseaux est de mémoriser une série de gestes générée de manière aléatoire et de s’y tenir, mais la théorie suggère que vous avez plus de chances en adoptant une stratégie active que passive. Il y a en effet peu de chances pour que les deux joueurs aient le même niveau de compréhension stratégique.  

Par exemple, la plupart des joueurs amateurs pensent qu’ils doivent changer leur geste à chaque coup au cours d’une série. Si vous reconnaissez ce comportement, il s’agit d’une des meilleures stratégies contre les débutants. Je laisse au lecteur le soin de comprendre pourquoi, au cours d’un match à plusieurs manches, cette stratégie garantit la défaite face à un adversaire futé.

C’est en fait la base du «Roshambollah Gambit», la stratégie utilisée par tous les joueurs expérimentés contre les gens qui ne croient pas qu’il y a de la technique dans le pierre-feuille-ciseaux. Et c’est très, très efficace.

4.La triche

Il y a plusieurs manières efficaces de tricher à pierre-feuille-ciseaux. Si je ne les approuve pas, il est important que les gens y fassent attention, surtout lors des matchs dans les bars avec de l’argent en jeu (je ne sais pas pourquoi, mais les joueurs de pierre-feuille-ciseaux de haut niveau ont une fâcheuse tendance à essayer de se faire de l’argent sur le dos des gens dans les bars).

Les techniques principales consistent à lancer son geste tard (ne pas dévoiler son geste jusqu’à ce que l’adversaire l’ait fait, une technique généralement repérable parce que la position d’arrivée de l’avant-bras fait un angle de moins de 45 degrés avec la jambe), envoyer des «griffes de dindon» (une position de la main qui n’est ni vraiment papier, ni vraiment ciseaux, et revendiquer le geste qui vous arrange) ou encore ne pas s’accorder clairement sur les termes d’un match à série jusqu’à ce qu’il soit en cours pour ajuster la longueur du jeu en fonction du premier (ou des premiers) coups.

Cette dernière est particulièrement efficace dans les matchs de bar: un tricheur peut défier quelqu’un à pierre-feuille-ciseaux, s’attribuer la victoire s’il gagne le premier coup ou continuer à joueur comme s’il avait toujours eu l’intention de faire un «match au meilleur des» s’il perd le premier jusqu’à ce que les probabilités soient de son côté (ce qui arrivera si la série dure plus longtemps).

5.Faites plus de recherche que vos adversaires

Il y a beaucoup de bonnes sources pour se renseigner sur les stratégies de pierre-feuille-ciseaux. Un bon point de départ serait The Official Strategy Guide to Rock Paper Scissors par Douglas et Graham Walker. S’il est un peu daté, et parfois un peu trop simpliste, il contient une mine d’informations (précision: je n’ai aucune participation ou intérêt financier dans ce livre, mais les frères Walker sont actuellement les chefs par intérim de la World Rock Paper Scissors Society, dont je suis un responsable et membre).

6.Prenez pierre-feuille-ciseaux très, très au sérieux

Ne vous laissez pas influencer par les sceptiques. Pierre-feuille-ciseaux est le sport non-modifié le plus vieux et le plus joué du monde. Avec un peu d’effort et d’étude de la théorie des jeux non-transitifs tripartis, vous n’aurez plus jamais à descendre les poubelles, et la dernière part de pizza sera toujours à vous.

Brad Fox
Arbitre en chef de la World Rock Paper Scissors Society

Traduit par Grégoire Fleurot

Cette question a été posée sur Quora.

Slate.com
Slate.com (483 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte