Culture

«The Big Lebowski»: comment se faire un White Russian comme le Dude

Grégoire Fleurot, mis à jour le 17.02.2017 à 14 h 47

Avec du lait ou de la crème liquide? Autant de Kahlua que de vodka? Restez cool: la vraie recette du White Russian est celle qui vous convient le mieux.

White Russian/ Jason Dean via Flickr CC License by

White Russian/ Jason Dean via Flickr CC License by

Le film culte The Big Lebowski, sorti en 1998, a provoqué une véritable deuxième jeunesse aux Etats-Unis, et dans une moindre mesure en France, du White Russian (russe blanc en français), le cocktail préféré du personnage principal, le Dude (Jeff Bridges).

Que vous décidiez de vous faire un seul russe blanc ou neuf (le nombre de cocktails que le Dude boit dans le film) pour fêter l’anniversaire de votre film préféré, vous vous poserez cette question cruciale: comment fait-on un White Russian dans les règles de l’art?

Christophe Husson, ancien chef barman qui forme aujourd'hui les faiseurs de cocktails de demain au Centre de formation des apprentis (CFA) Médéric à Paris, nous explique sa version de la recette:

«C’est très simple: c’est un Black Russian avec de la crème, un cocktail short drink qui se boit dans un verre old-fashioned. On verse directement dans le verre rempli de glaçons la vodka, la liqueur de café (Kahlua, Tiamaria) et on rajoute la crème passée au shaker pour la diluer un petit peu et pour qu’elle soit bien fraîche.»

Vous voulez absolument vous faire un White Russian à la manière de Jeff Lebowski? Si vous êtes un vrai fan du Dude, vous savez qu’il n’est pas très regardant sur le dosage ni même sur les ingrédients qu’il utilise. Ce côté laxiste est même un de ses traits de caractère.

Au début du film, la brique de «Half & Half» (mélange de lait et de crème liquide) qu’il achète en peignoir au supermarché est sans le moindre doute destinée à être mélangée à de la vodka et du Kahlua. Mais plus tard, il n’hésite pas à faire avec les moyens du bord en se servant un white russian avec de la poudre de lait chez Maud Lebowski (Julianne Moore).

Comme avec tout cocktail, il n’y a pas de règle fixe, et la bonne recette est celle que l’on apprécie le plus. Le site 1001Cocktails propose ainsi deux versions qui feront bondir les puristes: l’une avec 6 cl de vodka, de Kahlua et 4cl de lait entier, l’autre avec 4cl de crème liquide à la place du lait et mixé au shaker (un dosage qui se rapproche de celui conseillé par la BBC). Le site du magazine masculin Esquire s’emporte lui contre ceux qui font le cocktail directement dans le verre et conseille aussi d’utiliser un shaker.

Si votre vodka est conservée au congélateur, vous pouvez mettre moins de glaçons (voire ne pas en mettre du tout). Le dosage entre la vodka et le Kahlua dépend de vos goûts: pour une boisson plus sucrée et moins forte, mettez plus de Kahlua (vous pouvez aller jusqu’à en mettre autant que de la vodka). Pour un cocktail plus «costaud», rapprochez-vous du dosage de Christophe Husson. Pour un peu plus de légèreté, préférez du lait entier à la crème liquide.

Comme avec tout cocktail, les variations sont nombreuses. Remplacez la vodka par du whisky irlandais par exemple, et vous obtiendrez un Black Irish. Faites de même avec du rhum et vous siroterez un White Cuban.

Par conscience journalistique, nous avons organisé une session de dégustation à Slate, avec de la vodka de qualité moyenne sortie du congélateur, du Kahlua et du lait entier. Nos conclusions: le dosage 5cl de vodka/2 cl de Kahlua est effectivement très costaud. Le mélange des deux alcools à doses presque égales se boit beaucoup plus facilement. Le lait entier donne entière satisfaction.

Dans l’ensemble, toute la rédaction, qui est un mélange hétéroclite de buveurs chevronnés et plus occasionnels (on ne donnera pas de noms), en a redemandé, et la bouteille de vodka n'a pas survécu.

Vous l’aurez compris, quel que soit le dosage ou les ingrédients que vous choisissez, difficile de rater votre russe blanc. C’est même peut-être la raison pour laquelle ce glandeur de Dude en est si friand.

Grégoire Fleurot

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte