Monde

Les favoris du conclave: Peter Kodwo Appiah Turkson (Ghana), un pape africain conservateur?

Temps de lecture : 2 min

Le président du conseil pontifical Justice et Paix a l’expérience de pasteur d’un grand diocèse et celle de la Curie romaine.

Peter Kodwo Appiah Turkson lors de la messe du mercredi des Cendres, le 13 février 2013 au Vatican. REUTERS/ Alessandro Bianchi.
Peter Kodwo Appiah Turkson lors de la messe du mercredi des Cendres, le 13 février 2013 au Vatican. REUTERS/ Alessandro Bianchi.

Né le 11 octobre 1948 au Ghana, il est président du conseil pontifical Justice et Paix à la Curie romaine depuis 2009.

Issu d’une famille modeste (père mineur) et nombreuse (dix enfants), il fait ses études au Ghana, aux Etats-Unis et à l’Institut biblique de Rome, où il obtient un doctorat d‘Ecriture sainte. Il est nommé par Jean-Paul II archevêque de Cape Coast en 1992 et est élu président de la conférence épiscopale du Ghana, un pays qui ne compte que 11% de catholiques mais est majoritairement chrétien (anglicans, protestants).

En 2009, il est appelé par Benoît XVI à la Curie romaine à un poste (Justice et Paix) qui le fait voyager et accroît sa notoriété internationale. Il réclame une «autorité publique mondiale» chargée de mettre de l’ordre dans les transactions financières.

Ses positions sur le mariage homosexuel, le préservatif et l’avortement sont très conservatrices. Il a créé une polémique, lors du dernier synode épiscopal à Rome, en octobre 2012, en faisant diffuser une vidéo sur la menace démographique de l’islam en Europe.

Ses atouts pour devenir le premier pape africain, ce qui constituerait un coup de tonnerre: il a l’expérience de pasteur d’un grand diocèse et celle de la Curie romaine. Polyglotte, il parle l’anglais, le français, l’allemand, l’italien et l’hébreu. Il a été créé cardinal par Jean-Paul II en 2003.

Henri Tincq

Newsletters

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Dernière ligne droite avant l'investiture de Joe Biden, ce 20 janvier, à Washington. Une investiture à laquelle Donald Trump, en bon perdant, ne se rendra pas. Le 45e président des États-Unis a enfin admis sa défaite, dans les mots et dans les...

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

Au temple d'Uluwatu, les macaques ont mis au point un système de troc pour que les touristes leur donnent à manger.

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Parce que le service de sécurité chargé d'assurer la protection d'Ivanka Trump n'avait pas accès à ses toilettes, les contribuables américains ont déboursé 3.000 dollars par mois pour que les agents puissent se soulager.

Newsletters