Monde

Les favoris du conclave: Angelo Scola (Italie), à la tête du plus grand diocèse du monde

Temps de lecture : 2 min

Ce cardinal au tempérament «politique» a été nommé par Benoît XVI archevêque de Milan, ce qui a été perçu comme un signe de soutien personnel dans la perspective de la succession.

Angelo Scola lors d'une messe à la cathédrale de Milan, le 13 février 2013. REUTERS/Paolo Bona.
Angelo Scola lors d'une messe à la cathédrale de Milan, le 13 février 2013. REUTERS/Paolo Bona.

71 ans. Né le 7 novembre 1941 en Lombardie, il est archevêque de Milan depuis 2011.

Fils d’une famille modeste (son père est camionneur), Angelo Scola fait ses études en Italie et aux Etats-Unis. Docteur en philosophie et en théologie, il est l’un des animateurs de la revue Communio, cofondée après le concile Vatican II par Joseph Ratzinger. Il enseigne longtemps à l’université de Fribourg, en Suisse, avant d’être nommé évêque de Grosseto en 1991, puis d’être appelé par Jean-Paul II en 1995 à la tête de la grande université pontificale du Latran, où il installe l’Institut Jean-Paul II pour le mariage et la famille.

En 2002, Angelo Scola est promu patriarche (archevêque) de Venise, un poste prestigieux qu’il va occuper pendant près de dix ans. Il crée un «think tank», autour d’une revue appelée Oasis, de dialogue avec l’Orient, et l’islam en particulier. Il est proche du mouvement Communion et Libération, très influent dans la vie politique italienne, mais atteint récemment par des scandales de corruption.

Angelo Scola connaît bien les rouages de la Curie romaine, qu’il peut contribuer à réformer grâce à son tempérament «politique» et à ses qualités d’administrateur. Il est très proche de Benoît XVI: celui-ci l'a nommé, en juin 2011, archevêque de Milan, le plus grand diocèse du monde, ce qui a été perçu comme un signe de soutien personnel du pape dans la perspective de la succession. Venise (Jean XXIII, Jean-Paul Ier) et Milan (Pie XI, Paul VI) sont des diocèses pourvoyeurs de papes. Angelo Scola avait été créé cardinal par Jean-Paul II en 2003.

Henri Tincq

Newsletters

En Haïti, l'évangélisation entrave les droits des LGBT+

En Haïti, l'évangélisation entrave les droits des LGBT+

L'association Kouraj est l'une des rares dans le pays à défendre la voix des minorités sexuelles et à lutter contre l'homophobie et la transphobie.

Après l'assassinat du général iranien, un effet papillon encore invisible

Après l'assassinat du général iranien, un effet papillon encore invisible

La nature et l'ampleur des contrecoups de la liquidation d'un individu à court terme sont imprévisibles.

Un rassemblement pro-armes fait craindre aux autorités un nouveau Charlottesville

Un rassemblement pro-armes fait craindre aux autorités un nouveau Charlottesville

Plusieurs milliers de personnes sont attendues à Richmond, en Virginie, l’ancienne capitale de la Confédération.

Newsletters