Un mot de passe Facebook contre un job

Slate.fr, mis à jour le 19.06.2009 à 15 h 48

Les employés municipaux de la ville américaine de Bozeman doivent fournir leurs mots de passe Facebook, MySpace ou YouTube avant de se faire embaucher. Objectif: vérifier leur moralité.

Bozeman est une ville de 27.000 habitants dans le Montana. Le porte-parole de la municipalité explique que la procédure respecte la vie privée. «Nous faisons ce genre d'investigation pour être sûrs que les gens que nous embauchons ont le plus haut niveau de moralité et sont de bons investissements pour notre ville», dit-il.

Selon le Guardian, le cas extrême de Bozeman s'explique par les récentes affaires d'employés qui ont causé des problèmes à leur entreprise sur les réseaux sociaux: l'an dernier, 13 employés de Virgin Atlantic avaient été virés pour avoir traité des passagers de «racailles» sur Facebook. Plus récemment, Domino's Pizza a été mis dans la tourmente après que deux employés aient posté une vidéo peu ragoutante sur YouTube.

[Lire l'article complet sur le site du Guardian]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

 

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte