Monde

Le Parlement britannique met en ligne les notes de frais

Temps de lecture : 2 min

C'est un bel effort de transparence qui tombe à l'eau. La chambre des Communes britannique, ébranlée par le scandale des notes de frais, a mis en ligne une masse impressionnante de documents: plus d'un million de pages de demandes de remboursement de frais des 646 députés depuis 2004. Sauf que, selon lemonde.fr, la plupart de ces documents sont barrés de grands carrés noirs qui masquent à peu près tout.

Cette publication répond à une demande de la Haute Cour qui avait exigé il y a un an plus de transparence concernant les notes de frais des députés. Des consultants en sécurité ont été nommés pour masquer les informations sensibles, d'après lemonde.fr.

Cette transparence ratée ne calme pas la presse, bien au contraire. Le Daily Telegraph, qui avait lancé la polémique en publiant quotidiennement des révélations sur le train de vie des députés, a annoncé qu'il allait publier samedi 20 juin un cahier spécial de 68 pages avec des documents cette fois-ci non censurés. Le cauchemar des Communes n'est pas terminé.

[Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Crédit photo: La garde rend les honneurs aux couleurs en présence de la reine Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

La découverte du Titanic était une couverture pour l'armée américaine

La découverte du Titanic était une couverture pour l'armée américaine

L'expédition visait à retrouver deux sous-marins nucléaires.

Disney accusé d'appropriation culturelle pour l'expression «Hakuna Matata»

Disney accusé d'appropriation culturelle pour l'expression «Hakuna Matata»

C'est une phrase kiswahili avant d'être une marque déposée par le groupe.

 Des scientifiques ont caché le visage de Trump dans un dessin d'excréments de babouin

Des scientifiques ont caché le visage de Trump dans un dessin d'excréments de babouin

Une étude sur l'utilisation d'excréments d'animaux pour séquencer l'ADN avait une image de Trump cachée dans une illustration d'étron.

Newsletters