Sports

Les écuries de F1 menacent de créer un championnat parallèle

Temps de lecture : 2 min

 

La Formule 1 fait face à la plus grosse crise de son histoire après la décision des huit plus grosses écuries du championnat de commencer les préparatifs pour créer un championnat parallèle, jeudi 18 juin.

Les écuries McLaren-Mercedes, BMW Sauber, Renault, Toyota, Brawn GP, Ferrari, Red Bull et Toro Rosso, rassemblées au sein de l'association Fota, estiment qu'elles n'ont d'autre choix que de créer leur propre championnat, mettant ainsi la pression sur Bernie Ecclestone, le détenteur des droits commerciaux et Max Mosley, le président de la FIA.

Les écuries sont en conflit avec la FIA au sujet de la proposition d'un plafonnement du budget à 110 millions d'euros en 2010 pour les écuries le souhaitant, qui bénéficieront en échange d'avantages techniques indéniables.

«Il est devenu clair que les écuries ne peuvent continuer à faire des compromis sur les valeurs fondamentales du sport. Elles ont refusé de modifier les conditions de leurs inscriptions pour le Championnat 2010, a déclaré la Fota dans communiqué. Les équipes n'ont pas d'autre alternative que de commencer à préparer un nouveau Championnat qui reflètera les valeurs de ses participants et de ses partenaires.»

Le conflit sur le plafonnement des budgets est peut-être la cause immédiate du conflit, mais la rébellion des écuries reflète leur manque de patience avec Mosley et son style dictatorial, analyse le Times. En privé, les patrons d'écuries ont fait part de leur refus de mettre le sort de leurs équipes entre les mains d'un homme en qui ils n'ont pas confiance.

[Lire l'article complet sur Times Online]

(Photo: Lewis Hamilton, Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Au Pérou, l'album Panini coûte la moitié d'un mois de salaire minimum

Au Pérou, l'album Panini coûte la moitié d'un mois de salaire minimum

Les contrefaçons permettent à tous les habitants et habitantes de coller leurs vignettes.

L’habit ne fait pas le moine: l’équipe de France l’a prouvé en 1978, la Hongrie en souffre encore

L’habit ne fait pas le moine: l’équipe de France l’a prouvé en 1978, la Hongrie en souffre encore

Un épisode rocambolesque précurseur de l’audacieuse génération Platini et prélude au dramatique déclin magyar.

Pourquoi l'équipe d'Uruguay a-t-elle quatre étoiles sur son maillot?

Pourquoi l'équipe d'Uruguay a-t-elle quatre étoiles sur son maillot?

Deux étoiles pour ses victoires en Coupe du monde, plus deux étoiles supplémentaires.

Newsletters