Monde

Un homme sud-africain sur quatre serait un violeur

Slate.fr, mis à jour le 18.06.2009 à 17 h 10

 

Selon les conclusions d'une étude menée par le Medical Research Council, un homme Sud-africain sur quatre aurait déjà violé quelqu'un, et parmi eux plus de la moitié l'aurait fait plus d'une fois. Le sondage portait sur 1 738 hommes habitant dans les provinces du KwaZulu-Natal du Cap oriental.

L'étude montre aussi que les trois quart de ceux ayant avoué avoir déjà violé l'ont fait pour la première fois alors qu'ils étaient encore adolescents. Les pratiques telles que le viol en réunion seraient courantes car elles sont considérées par beaucoup comme un rite de camaraderie masculine. Un répondant sur vingt a déclaré avoir violé une femme ou une fille dans l'année.

Le professeur Rachel Jewkes, qui a conduit l'étude, a déclaré à la BBC que les résultats de l'enquête étaient «très choquants» «La priorité absolue est de changer les attitudes sociales qui ont crée une norme selon laquelle obliger une femme à avoir des rapports sexuels est plus ou moins acceptable» explique-t-elle.

[Lire l'article complet sur BBC News]

(Photo: Militantes des droits de la femme, REUTERS/Siphiwe Sibeko)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte