Monde

Un homme sud-africain sur quatre serait un violeur

Temps de lecture : 2 min

 

Selon les conclusions d'une étude menée par le Medical Research Council, un homme Sud-africain sur quatre aurait déjà violé quelqu'un, et parmi eux plus de la moitié l'aurait fait plus d'une fois. Le sondage portait sur 1 738 hommes habitant dans les provinces du KwaZulu-Natal du Cap oriental.

L'étude montre aussi que les trois quart de ceux ayant avoué avoir déjà violé l'ont fait pour la première fois alors qu'ils étaient encore adolescents. Les pratiques telles que le viol en réunion seraient courantes car elles sont considérées par beaucoup comme un rite de camaraderie masculine. Un répondant sur vingt a déclaré avoir violé une femme ou une fille dans l'année.

Le professeur Rachel Jewkes, qui a conduit l'étude, a déclaré à la BBC que les résultats de l'enquête étaient «très choquants» «La priorité absolue est de changer les attitudes sociales qui ont crée une norme selon laquelle obliger une femme à avoir des rapports sexuels est plus ou moins acceptable» explique-t-elle.

[Lire l'article complet sur BBC News]

(Photo: Militantes des droits de la femme, REUTERS/Siphiwe Sibeko)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

Un récent rapport du Gouvernement vise à remettre au goût du jour cet Acte sur la discrimination sexuelle, toujours en vigueur.

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

Ces publicités invitent les utilisateurs à écrire à leurs députés afin de les inciter à rejeter le plan Chequers, qui régule les futures relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Des journalistes de The Atlantic estiment que plus de 350 journalistes ont perdu leur emploi en partie en raison des statistiques données par Facebook.

Newsletters