Monde

Un homme sud-africain sur quatre serait un violeur

Temps de lecture : 2 min

 

Selon les conclusions d'une étude menée par le Medical Research Council, un homme Sud-africain sur quatre aurait déjà violé quelqu'un, et parmi eux plus de la moitié l'aurait fait plus d'une fois. Le sondage portait sur 1 738 hommes habitant dans les provinces du KwaZulu-Natal du Cap oriental.

L'étude montre aussi que les trois quart de ceux ayant avoué avoir déjà violé l'ont fait pour la première fois alors qu'ils étaient encore adolescents. Les pratiques telles que le viol en réunion seraient courantes car elles sont considérées par beaucoup comme un rite de camaraderie masculine. Un répondant sur vingt a déclaré avoir violé une femme ou une fille dans l'année.

Le professeur Rachel Jewkes, qui a conduit l'étude, a déclaré à la BBC que les résultats de l'enquête étaient «très choquants» «La priorité absolue est de changer les attitudes sociales qui ont crée une norme selon laquelle obliger une femme à avoir des rapports sexuels est plus ou moins acceptable» explique-t-elle.

[Lire l'article complet sur BBC News]

(Photo: Militantes des droits de la femme, REUTERS/Siphiwe Sibeko)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

L'anglais est vraiment une langue étrange

L'anglais est vraiment une langue étrange

Des linguistes ont comparé 239 langues de différentes régions du monde. L’anglais apparaît parmi les plus curieuses.

Un procureur texan va arrêter d'inculper les gens qui volent des produits de nécessité

Un procureur texan va arrêter d'inculper les gens qui volent des produits de nécessité

Si les articles volés coûtent moins de 750 dollars et que les coupables en avaient besoin pour vivre, le nouveau procureur du comté de Dallas évitera d'engager des poursuites.

Nicolas Diat, le très secret éditeur des réacs

Nicolas Diat, le très secret éditeur des réacs

Newsletters