Monde / Économie

La prévision de croissance pour la Chine relevée

Temps de lecture : 2 min

La Banque mondiale a relevé sa prévision de croissance pour la Chine cette année et a conseillé aux décideurs d'attendre 2010 avant de lancer un nouveau plan de relance pour la troisième économie mondiale, rapporte Bloomberg.

L'économie de la Chine va progresser de 7,2% en 2009 par rapport à l'année dernière, contre une prévision de 6,5% en mars, a annoncé l'institution dans un rapport trimestriel rendu public jeudi 18 juin. La Banque mondiale a rejoint Goldman Sachs, Morgan Stanley et UBS, qui ont tous relevé leur prévision après que le plan de relance de 420 milliards d'euros a entraîné des prêts records et un bond dans les investissements.

Le produit intérieur brut a progressé de 6,1% au premier trimestre par rapport à la même période de l'année précédente, la plus faible hausse depuis 1999, en conséquence d'une forte baisse des exportations. Le gouvernement chinois prévoit quand à lui une croissance de 8% en 2009, un rythme jugé nécessaire au maintien de l'emploi et à la stabilité du pays.

Les exportations ont régressé de 26,4% en mai par rapport à l'année dernière, le septième mois de baisse consécutif. «La Chine n'est pas encore assez importante pour être la locomotive d'une reprise mondiale» a indiqué Ardo Hansson, l'économiste en chef pour la Chine de la Banque mondiale.

[Lire l'article complet sur Bloomberg]

(Photo: _emile_, Flickr)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Des hackers révèlent les données personnelles d'un millier d'officiers biélorusses

Des hackers révèlent les données personnelles d'un millier d'officiers biélorusses

Les militant·es anti-Lukashenko estiment que les forces de l'ordre ne doivent plus être anonymes.

Ces personnes blanches qui se prétendent noires (ou la tentation d'être l'opprimé)

Ces personnes blanches qui se prétendent noires (ou la tentation d'être l'opprimé)

L'histoire d'une professeure américaine blanche qui a fait semblant d'être noire pendant des années révèle les écueils d'un certain identitarisme.

Un prof américain suspendu à cause d'un mot chinois ressemblant à «nègre»

Un prof américain suspendu à cause d'un mot chinois ressemblant à «nègre»

L'université de Californie du Sud a suspendu un professeur de management qui a prononcé un mot en chinois - «ne-ga» - jugé trop proche du mot nègre en anglais.

Newsletters