Économie

Tapie a acquis 1% du Club Med

Temps de lecture : 2 min

Nanard est de retour, c'est quasi officiel. Dans un entretien au Monde, l'homme d'affaires assure avoir  acquis «un peu plus de 1%» du Club Med. Soit, selon lui, «plus de 2,5 millions d'euros».

Bernard Tapie n'épargne pas son nouvel ennemi, Henri Giscard d'Estaing, le patron du Club Med. «Mon ambition à partir de maintenant est de comprendre toutes les incohérences tant sur le comportement des actionnaires que de certains chiffres et d'autre part, expliquer à ces actionnaires pourquoi je ne comprends par la stratégie menée» par Giscard d'Estaing.

Tapie réaffirme sa grande idée stratégique: «le choix de n'orienter le Club que vers le haut de gamme» est «une mauvaise idée».

[Lire l'article complet sur lemonde.fr]

Sur le même sujet: lire notre analyse «Tapie et Giscard: à qui perd, gagne»

(photo de Une: Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Les restaurants interdits aux enfants, un juteux business qui fait polémique

Les restaurants interdits aux enfants, un juteux business qui fait polémique

Conscients des désagréments causés par la présence d’enfants au sein de leur établissement, de plus en plus de restaurateurs envisageraient d’interdire l’entrée aux marmots.

La Chine parie sur la fonte des glaces arctiques pour ouvrir de nouvelles routes commerciales

La Chine parie sur la fonte des glaces arctiques pour ouvrir de nouvelles routes commerciales

Loin des conséquences écologiques est en train de se jouer une redistribution générale des cartes dans laquelle Pékin entend bien jouer un rôle de premier plan.

Rapport OXFAM: si les entreprises du CAC 40 versent autant de dividendes à leurs actionnaires, c'est normal

Rapport OXFAM: si les entreprises du CAC 40 versent autant de dividendes à leurs actionnaires, c'est normal

La lutte contre les inégalités est de celles qui doivent être menées sans relâche et avec détermination. Mais il est très facile sur ce sujet de tomber dans la dénonciation des riches.

Newsletters