Un sondage sur Barroso hacké en quelques minutes

Slate.fr, mis à jour le 18.06.2009 à 9 h 27

La présidence tchèque de l'Union européenne multiplie les gaffes. La dernière en date est mise en lumière par Jean Quatremer, le journaliste de Libération, sur son blog: les Tchèques ont mis en ligne un sondage demandant s'il fallait reconduire José Manuel Barroso à la présidence de la Commission... un sondage très facile à «hacker».

Jean Quatremer en fait la preuve. Un «hacker» l'a joint et lui a proposé de pirater le sondage car selon lui, «c'est codé avec les pieds». Le journaliste de Libé suit sa méthode et réussit à faire complètement pencher la balance en défaveur de Barroso.

Quelle est donc cette méthode miracle? Rien de très compliqué: «Après avoir voté, vous effacez vos traces dans votre navigateur, notamment les cookies. Puis vous rechargez alors la page et la mention «vous avez déjà voté» apparaît encore. Vous rechargez la page une seconde fois et la mention disparaît... Vous pouvez alors revoter! Je n'ai fait qu'automatiser la manip en changeant d'adresse IP à chaque vote pour ne pas attirer l'attention du webmestre (qui doit être un gros nul...)», explique le hacker.

Bons ou mauvais sondages hackés ou pas, critiques ou pas, les dirigeants de l'Union européenne devraient appuyer jeudi 18 juin un second mandat de José Manuel Barroso à la tête de la Commission européenne.

[Lire l'article complet sur le blog Coulisses de Bruxelles]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte