Société

Les blogueurs ont-ils le droit à l'anonymat?

Temps de lecture : 2 min

Le blogging est une activité publique qui ne garantit aucun droit à l'anonymat. C'est la conclusion d'un tribunal anglais qui pourrait avoir de vastes répercutions dans le monde des blogueurs, où beaucoup utilisent des pseudos pour écrire de manière anonyme, rapporte le Guardian.

Richard Horton, un détective anglais dont le blog NightJack attirait jusqu'à 500 000 lecteurs par semaines et a été récompensé par le prix Orwell, avait obtenu dans un premier temps que le reporter du Times qui avait découvert sa vraie identité ne puisse la révéler, car cela l'aurait exposé à des sanctions disciplinaires.

Mais la justice britannique a inversé la décision. «Je n'accepte pas que la fonction du tribunal soit d'empêcher des officiers de police qui sont, ou pensent être, en infraction des règles de discipline de la police, d'être connus par leurs supérieurs», a estimé le juge Eady.

Le jugement est censé défendre le droit de la presse à révéler des détails dans l'intérêt public, mais les répercussions de la décision pour les blogueurs qui s'appuient sur l'anonymat pour révéler des informations confidentielles vont être immédiates.

[Lire l'article complet sur guardian.co.uk]

(Photo: Reuters)

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Après le «Envoyé spécial» sur Nicolas Hulot, l'insupportable accusation de «tribunal médiatique»

Après le «Envoyé spécial» sur Nicolas Hulot, l'insupportable accusation de «tribunal médiatique»

Si on veut lutter contre ces violences, il faut bien les désigner sur la place publique.

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Ça va être difficile, mais c'est pour votre bien.

La majorité des violences faites aux femmes ont lieu au sein des foyers

La majorité des violences faites aux femmes ont lieu au sein des foyers

Si les violences faites aux femmes sont multiples, elles restent le plus souvent peu visibles voire banalisées et se concentrent majoritairement dans les espaces privés.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio