Monde

La Chine et la Russie félicitent Ahmadinejad

Temps de lecture : 2 min

Le président russe Dimitri Medvedev et le président chinois Hu Jintao ont tous deux félicité le président iranien Mahmoud Ahmadinejad pour sa réélection mardi 16 juin de la ville russe d'Iekaterinbourg où se tenait le sommet des pays BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), rapporte Reuters.

Le monde occidental a évité de reconnaitre la victoire écrasante d'Ahmadinejad, qui a déclenché des manifestations monstre en Iran pour dénoncer une fraude électorale généralisée et demander la tenue de nouvelles élections.

L'Iran a le statut d'observateur à l'Organisation de coopération de Shanghaï (OCS), qui regroupe la Russie, la Chine et quatre pays ex-communistes d'Asie centrale. «Les chefs des états membres de l'OCS félicitent Ahmadinejad pour sa réélection» a déclaré Natalya Timakova, une porte-parole du Kremlin.

La Russie et la Chine, tous deux membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU, ont protégé l'Iran au cours des derniers mois des sanctions réclamées notamment par les Etats-Unis pour les dérives de son programme nucléaire. La Russie, qui fournit du combustible nucléaire à l'Iran pour son programme de réacteur civil, affirme n'avoir aucune preuve que l'Iran cherche à acquérir l'arme nucléaire.

[Lire l'article complet sur Reuters]

A lire également sur le sujet:

Ahmadinejad l'illusionniste ; Moussavi appelle à ne pas manifester ; La cyberguerre civile ; Spéculations persanes

(Photo: Ahmadinejad, Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

Un récent rapport du Gouvernement vise à remettre au goût du jour cet Acte sur la discrimination sexuelle, toujours en vigueur.

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

Ces publicités invitent les utilisateurs à écrire à leurs députés afin de les inciter à rejeter le plan Chequers, qui régule les futures relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Des journalistes de The Atlantic estiment que plus de 350 journalistes ont perdu leur emploi en partie en raison des statistiques données par Facebook.

Newsletters