France

Michelin veut supprimer 1 000 postes en France

Temps de lecture : 2 min

Michelin pourrait supprimer environ 1 000 emplois en France sur la base de départs volontaires, selon le site du Figaro. L'entreprise de Clermont-Ferrand devrait annoncer cette mesure aux syndicats lors d'un Comité central d'entreprise extraordinaire le 24 juin. La décision ne prendrait pas effet avant 18 mois.

Le groupe de pneumatique, qui possède 15 usines en France, «réduit déjà mécaniquement le nombre de ses salariés sur le territoire en profitant des départs à la retraite, puisqu'un sur deux n'est pas remplacé.»

Selon Le Monde, le plan pourrait aller jusqu'à 1 500 postes en France. «La production de pneumatique en France a plongé de 25% au premier trimestre» explique le site du journal. «Depuis fin 2008 le groupe a pris des mesures de chômage partiel dans la plupart de ses sites et demandé au personnel de prendre des jours de RTT ou de congés payés, notamment à Clermont-Ferrand, où travaillent 11 800 salariés.»

[Lire l'article complet sur Le Figaro]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Site classé

Site classé

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

On a voulu faire passer l'ancien président pour un radical de Corrèze mais son inconscient est de droite. Pour le meilleur et pour le pire.

Le jour où j'ai voté Chirac

Le jour où j'ai voté Chirac

Journalistes et contributeurs de Slate.fr se souviennent du 21 avril 2002 et du second tour pas tout à fait comme les autres de l'élection présidentielle.

Newsletters