Monde

Sarkozy hué aux obsèques de Bongo

Temps de lecture : 2 min

Le président français, venu assister aux obsèques du chef de l'Etat gabonais Omar Bongo, a été hué par la foule à son arrivée au palais présidentiel de Libreville, a constaté un journaliste de l'AFP cité par l'Express.

«Une partie de la foule de quelques centaines de personnes autorisées à entrer dans la cour du palais a d'abord timidement applaudi le chef de l'Etat français, rapporte l'Express.» Mais les huées ont rapidement pris le dessus, et une cinquantaine de personnes ont même pris verbalement à partie Nicolas Sarkozy, lui lançant à distance: «On ne veut plus de vous, partez !».

Bongo, le plus vieux président du continent noir, était un des derniers symboles de la Françafrique. Sa mort a été officiellement annoncée le lundi 8 juin par les autorités gabonaises après des tensions entre Libreville et Paris autour l'annonce «prématurée» du décès par les médias français.

[Lire l'article complet sur L'Express]

A lire également sur Slate, Les messieurs Afrique ont la vie dure.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 14 au 20 septembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 14 au 20 septembre

Plongée dans la logorrhée du président américain.

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

Si les jeunes nés après 1997 partagent un intérêt commun pour certaines grandes marques, ils ne constituent pas une cible marketing homogène selon les pays.

Privée de dollars, l'Argentine parie sur les cryptomonnaies

Privée de dollars, l'Argentine parie sur les cryptomonnaies

La capitale Buenos Aires serait la deuxième ville la plus crypto-friendly au monde.

Newsletters