Monde

Sarkozy hué aux obsèques de Bongo

Temps de lecture : 2 min

Le président français, venu assister aux obsèques du chef de l'Etat gabonais Omar Bongo, a été hué par la foule à son arrivée au palais présidentiel de Libreville, a constaté un journaliste de l'AFP cité par l'Express.

«Une partie de la foule de quelques centaines de personnes autorisées à entrer dans la cour du palais a d'abord timidement applaudi le chef de l'Etat français, rapporte l'Express.» Mais les huées ont rapidement pris le dessus, et une cinquantaine de personnes ont même pris verbalement à partie Nicolas Sarkozy, lui lançant à distance: «On ne veut plus de vous, partez !».

Bongo, le plus vieux président du continent noir, était un des derniers symboles de la Françafrique. Sa mort a été officiellement annoncée le lundi 8 juin par les autorités gabonaises après des tensions entre Libreville et Paris autour l'annonce «prématurée» du décès par les médias français.

[Lire l'article complet sur L'Express]

A lire également sur Slate, Les messieurs Afrique ont la vie dure.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Les midterms de 1918 sont instructives sur le vote en pleine épidémie

Les midterms de 1918 sont instructives sur le vote en pleine épidémie

Malgré la propagation de la grippe espagnole, le président Woodrow Wilson avait insisté pour maintenir les élections.

Le monde d'avant

Le monde d'avant

Le racisme étouffe l'Amérique

Le racisme étouffe l'Amérique

Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui ne s'éteindra pas jusqu'à ce que le pays apprenne à se regarder en face.

Newsletters