Monde

Tuerie du Connecticut: il est logique qu'Obama ne politise pas la tragédie

David Weigel, mis à jour le 15.12.2012 à 0 h 28

Ce n'est pas comme cela que fonctionne la temporalité politique: George W. Bush, par exemple, n'a pas appelé à une réponse militaire le 11 septembre 2001.

Un drapeau américain en berne sur la Maison Blanche, le 14 décembre 2012. REUTERS/Yuri Gripas.

Un drapeau américain en berne sur la Maison Blanche, le 14 décembre 2012. REUTERS/Yuri Gripas.

Si vous l'avez raté, voilà la seule allusion politique faite par Barack Obama lors de sa réaction à la tuerie dans l'école du Connecticut:

«Notre pays a vécu ça trop de fois. Que ça soit une école primaire à Newton, un centre commercial dans l'Oregon, un temple dans le Wisconsin, ou un cinéma à Aurora, ou le coin d'une rue à Chicago, ces quartiers sont nos quartiers et ces enfants sont nos enfants. Et nous allons devoir nous rassembler et agir de façon significative pour empêcher davantage de tragédies comme celle-ci, peu importe la politique politicienne.»

Que veut dire «des actions significatives»? Obama l'a expliqué dans le passé: il veut une nouvelle interdiction des armes d'assaut.

Ma collègue Allison Benedikt fait partie de ceux qui voulaient entendre davantage de la part d'Obama, mais ce n'est pas ainsi que ça fonctionne.

Pour utiliser deux exemples, sans chercher à les mettre sur la même échelle: Lyndon B. Johnson n'a pas appelé au Civil Rights Act le 22 novembre 1963 [jour de la mort du président Kennedy, dont Johnson était vice-président et à qui il a immédiatement succédé, NDT], et George W. Bush n'a pas demandé de réponse militaire le 11 septembre 2001.

Le premier jour est celui où vous dites à la population si vous comptez jouer la partie de cartes ou pas. Montrer vos cartes, ça vient plus tard.

David Weigel

Traduit et adapté par Cécile Dehesdin

David Weigel
David Weigel (25 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte