Tech & internet

«Hadopi m'a tuer», le concert

Temps de lecture : 2 min

Tous les artistes ne sont pas pour Hadopi: c'est le message que veut faire passer l'organisation de la soirée «Hadopi m'a tuer» lundi 15 juin à Paris. Une dizaine de groupes et d'artistes se produiront à l'International, 5-7 rue Moret (métro Parmentier/Ménilmontant).

La soirée est soutenue par la fine fleur du web français: Owni, Numerama, Vendredi, AgoraVox, Le Post... et Slate.fr. L'entrée est gratuite comme un téléchargement sur BitTorrent. Voici le line-up prévisionnel.

19h30: La Kumpania Zelwer
http://www.zelwer.com

20h: What About Penguins
http://www.myspace.com/whataboutpenguins

20h30: Dovi special guest Jean Michel Kadjan
http://www.myspace.com/dovimusic

21h: Flowers from the man who shot your cousin
http://www.myspace.com/flowersfromthemanwhoshotyourcousin

21h30: Ruppert Pupkin
http://www.myspace.com/ruppertpupkin

22h: Orbor
http://www.myspace.com/orbor

22h30: BO
www.myspace.com/bokomastadium

23h30: ZERO
http://www.jamendo.com/fr/album/11649/

00h: 5amourai
http://www.myspace.com/5amourai

0h30: Ithak
http://www.myspace.com/ithaque

1h: Baco
http://www.myspace.com/hirizband

[Lire l'article complet sur Owni.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Dans les couples formés sur des applis, le malaise de l'anti-romantisme

Dans les couples formés sur des applis, le malaise de l'anti-romantisme

Si de plus en plus d'histoires d'amour commencent par un swipe à droite, les algorithmes ne matchent pas vraiment avec l'idéal fantasmé de la première rencontre.

Des hackers révèlent les données personnelles d'un millier d'officiers biélorusses

Des hackers révèlent les données personnelles d'un millier d'officiers biélorusses

Les militant·es anti-Lukashenko estiment que les forces de l'ordre ne doivent plus être anonymes.

L'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni «like» un tweet porno, une enquête est demandée

L'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni «like» un tweet porno, une enquête est demandée

L'ambassade parle d'une «attaque vicieuse» de pirates informatiques.

Newsletters