Trailer est-il? So Undercover, du 21 Jump Street girly réchauffé

Miley Cyrus, pose ton gun - DR

Miley Cyrus, pose ton gun - DR

Trailer est-il?, c'est LA chronique quotidienne pour amateurs de bandes-annonces diverses et (a)variées: séries B plus ou moins prometteuses, raretés improbables, porno rigolo, docus décalés, etc.

Récemment, je lisais cet épatant portrait de Scooter Braun paru dans le New Yorker. Braun, dont j'ignorais jusqu'alors l'existence, est le manager de Justin Bieber et d'autres pop star ados, responsable (d'aucuns dirait coupable) de la découverte du petit Bieber en zonant sur YouTube.

On n'ose imaginer l'historique de son navigateur web pour être tombé dessus...

Bref, dans ce long portrait, au détour d'une phrase, le New Yorker rappelait que la gloire adolescente était par nature éphémère, citant comme exemple de has been même pas encore trentenaire les Jonas Brothers et Miley Cirus.

Agée de 20 ans désormais –elle a deux ans de plus que Bieber, cette vieille peau– Cyrus est entrée dans une spirale de la lose que son dernier film –dont il sera ici question, So Undercover– ne parviendra certainement pas à enrayer.

Après avoir joué dans le remake américain de notre LOL national qui s'est soldé par un monstrueux bide des deux côtés de l'Atlantique, Cyrus se rappelle à notre souvenir dans la pochade So Undercover qui, malgré une sortie ciné dans quelques territoires européens (Royaume-Uni et Bénélux), débarquera uniquement en vidéo aux Etats-Unis en 2013. La lose, on vous dit.

On ne saurait toutefois pas trop en vouloir aux redoutables frères Weinstein, distributeurs du film, de ne pas miser gros sur ce teen movie puisqu'il pompe dans les grandes largeurs un autre film sorti dernièrement, 21 Jump Street.

L'histoire est en effet absolument identique, avec le retour à la case scolaire d'une jeune détective maligne engagée par le FBI pour résoudre une affaire. Et si 21 Jump Street s'avérait être une excellente surprise, on doute fort que ce So Undercover girly et réchauffé puisse lui faire de l'ombre, même avec ce bon vieux Jeremy Piven (Entourage) en second rôle. Ah, et le film est terminé depuis plus d'un an; théoriquement, il aurait presque pu griller la priorité à 21 Jump Street dans le calendrier des sorties, on imagine à quel point il doit être moisi pour s'être ainsi rétracté comme un bigorneau dans son placard à navets.

Alexandre Hervaud