Tech & internet

Et si l'iPhone était le rasoir d'Apple?

Temps de lecture : 2 min

Le succès des applications iPhone et la récente baisse de prix du smartphone nous offre une nouvelle théorie séduisante: et si le joujou d'Apple devenait gratuit, adoptant le modèle économique du rasoir à lames?

Le site Eco89 interviewe l'analyste Rob Enderle du cabinet Enderle Group qui note une seule différence avec le rasoir: «Dans le modèle du rasoir, vous êtes obligés de vous procurer les lames pour que l'appareil fonctionne. Ce n'est pas le cas des smartphones.»

Selon Kathryn Rudie Harrigan, professeure à la Columbia Business School, les applications sont néanmoins «essentielles» à l'iPhone: «Aux Etats-Unis par exemple, nous sommes inondés d'annonces publicitaires qui vantent les mérites des applications disponibles sur les smartphones. Le but est de persuader les gens que pour être dans le coup, il vous faut de nombreuses applications».

[Lire l'article complet sur Eco89]

(Photo: iPhone, Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

L'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni «like» un tweet porno, une enquête est demandée

L'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni «like» un tweet porno, une enquête est demandée

L'ambassade parle d'une «attaque vicieuse» de pirates informatiques.

Les visioconférences sont plus fatigantes que les vraies réunions

Les visioconférences sont plus fatigantes que les vraies réunions

L'impression d'être observé·e et l'absence de frontières entre la sphère privée et le travail induisent un niveau d'anxiété plus important qu'à l'accoutumée.

Les tests de grossesse sont aussi puissants que le premier ordinateur d'IBM

Les tests de grossesse sont aussi puissants que le premier ordinateur d'IBM

Le petit appareillage permettant d'afficher le résultat positif ou négatif du test sur l'écran est semblable à celui qui faisait fonctionner le premier PC commercialisé dans les années 1980.

Newsletters