FranceMonde

La France et l'Italie «abandonnent l'Afrique»

Slate.fr, mis à jour le 11.06.2009 à 17 h 42

L'ONG humanitaire One, crée par le chanteur du groupe U2 Bono, accuse dans un rapport l'Italie d'avoir diminué ses aides à l'Afrique malgré les promesses ambitieuses qu'elle avait formulées lors du sommet du G8 de Gleneagles en 2005. Le gouvernement italien a reconnu qu'il n'avait pas atteint ses objectifs, arguant que la crise financière l'en avait empêché.

Le rapport accuse également la France d'avoir réduit ses objectifs en termes d'aide et son budget tandis que les Etats-Unis, le Japon et le Canada ont dans l'ensemble tenu leurs engagements.

Lors du sommet de Gleneagles de 2005, le G8 avait promis d'augmenter les aides au profit de l'Afrique de 25 milliards de dollars avant la fin 2010, soit plus du double du niveau d'aide au continent de 2004. Selon la BBC, ce rapport fait écho à la crainte générale de voir la crise économique effacer les modestes progrès qui avaient été accomplis sur la question.

Bob Geldof, une autre — ancienne — star du rock reconverti dans la lutte contre la pauvreté, et l'ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan ont cosigné l'introduction du rapport. Selon eux, les pays les plus pauvres sont ceux qui ont le moins bénéficié de la mondialisation, mais également ceux qui souffrent le plus d'une crise qu'ils n'ont pas provoquée.

[Lire l'article complet sur la BBC]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Flickr)

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
AfriqueG8humanitaireItalieLiens
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte