Culture

Trailer est-il? Silent Night, le père Noël est une raclure

Alexandre Hervaud, mis à jour le 06.11.2012 à 15 h 42

Trailer est-il?, c'est LA chronique quotidienne pour amateurs de bandes-annonces diverses et (a)variées: séries B plus ou moins prometteuses, raretés improbables, porno rigolo, docus décalés, etc.

Qui n'a pas été sage ? - Anchor Bay

Qui n'a pas été sage ? - Anchor Bay

Quand il s'agit de nommer un réalisateur de films de genre hyperactif capable de sortir plusieurs longs métrages en une seule année, le blase du Nippon Takashi Miike (Ichi The Killer, Audition) revient souvent.

Il n'est bien entendu pas le seul metteur en scène à enfiler les films comme des perles. Outre-Atlantique, le réal surbooké du moment s'appelle Steven C. Miller, originaire de l'Etat de Géorgie. En février dernier, on s'excitait dans la précédente incarnation de Trailer est-il? autour de son film The Agression Scale (hélas toujours inédit en France), une sorte de Maman j'ai raté l'avion pervers avec de «vrais» méchants à la poursuite d'ados.

Depuis ce film, Miller a eu le temps d'enchaîner deux autres projets: Under the bed, dont on n'a pas encore vu une seule image, et le film qui nous intéresse présentement, Silent Night.

Et oui, les décorations de Noël étant déjà sorties dans les villes (et avec elles, les habituelles plaies de fin d'année que sont les pubs télé pour les jouets et CanalSat), il est de bon goût de s'intéresser aux «Christmas movies» qui se profilent.

Celui de Miller ne transpire pas l'originalité puisqu'il s'agit du remake de Douce nuit, sanglante nuit (1984). A son casting, on retrouve un habitué des remakes d'horreur 80's puisque Malcolm McDowell, l'éternel bad boy d'Orange Mécanique, montrait déjà le bout de sa trogne dans la relecture du Halloween de John Carpenter par Rob Zombie.

L'histoire reste peu ou prou la même: un psychopathe déguisé en père Noël s'amuse à trucider les habitants d'une paisible bourgade américaine.

Si vous goûtez peu aux remakes, vous pourrez dès la semaine prochaine en vidéo rattraper le très fou Père Noël Origines sorti en catimini en décembre 2011, film finlandais totalement barré qui montrait déjà Santa Claus sous un jour différent –comprendre plutôt gore et trash.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte