Culture

Trailer est-il? Craigslist Joe, survivre grâce aux Internets

Temps de lecture : 2 min

Trailer est-il?, c'est LA chronique quotidienne pour amateurs de bandes-annonces diverses et (a)variées: séries B plus ou moins prometteuses, raretés improbables, porno rigolo, docus décalés, etc.

Craigslist Joe - DR
Craigslist Joe - DR

«La réalité est bien plus étrange que n'importe quelle fiction d'Hollywood», balance un drôle d'énergumène dans la bande-annonce du documentaire Craigslist Joe, et même si la phrase relève du cliché absolu, on peut dire qu'elle va plutôt bien à ce film réalisé par Joseph Garner.

Le même Garner est le protagoniste principal de la chose qui tient presque autant de l'observation sociétale américaine que du prototype de film au pitch «high concept» (autrement dit plus ou moins original, marquant et résumable en une phrase).

Ledit concept étant de quitter son train-train quotidien pendant un mois pour ne vivre que de la générosité de citoyens rencontré via le site de petites annonces Craigslist. Pas le droit de contacter de «vrais» amis, pas le droit d'emporter de l'argent avec soi.

Le principe n'est pas d'une originalité folle, et le résultat rappellera certainement le J'irai dormir à Hollywood d'Antoine de Maximy qui contenait également de bons moments de comédie pure ou d'angoisse totale.

Là où le projet –déjà sorti en salles et en VOD outre-Atlantique début août dernier, mais on avait mieux à faire à ce moment-là– tire son épingle du jeu, c'est qu'il est produit par ce bon vieux Zach Galifianakis, l'hilarante boule de poil révélé par Very Bad Trip.

Sa présence en tant que producteur n'est pas si étrange que ça si on s'intéresse un tant soit peu au CV de Joseph Garner, le réalisateur/sujet d'expérimentation du docu, qui n'est autre que l'assistant du réalisateur Todd Philipps (Very Bad Trip I et II, Date Limite). Garner a donc eu l'occasion de bosser sur trois long-métrages en compagnie de Galifianakis. De là à dire que c'est cette expérience qui l'a motivé à tout plaquer pour vivre sur la route en compagnie des freaks de Craigslist, il n'y a qu'un pas.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud Journaliste

Newsletters

«Roubaix, une lumière», territoire de la douceur

«Roubaix, une lumière», territoire de la douceur

Le nouveau film d'Arnaud Desplechin accompagne le travail d'un flic dans une ville violente et construit la possibilité d'un autre regard sur une réalité jamais édulcorée ni simplifiée.

Fausses couches, accidents et morts, l'autre facette de Woodstock

Fausses couches, accidents et morts, l'autre facette de Woodstock

L'image d'un festival Flower Power est un mythe qui occulte son côté destructeur.

Au Liban, l'inquisition gagne du terrain (et c'est inquiétant)

Au Liban, l'inquisition gagne du terrain (et c'est inquiétant)

Mashrou'Leila, un groupe de rock pro-LGBT, a vu son concert annulé cet été à Byblos à la suite des critiques du clergé, suscitant l'indignation de la société civile et des ONG.

Newsletters