Monde / Life

La recette du bonheur

Temps de lecture : 2 min

Une étude menée par Harvard sur 72 ans.

Un mélange d'amour, de travail satisfaisant, et d'aptitude psychologique pourrait-il être la formule du bonheur? Pendant 72 ans, des chercheurs d'Harvard se sont posé la question. Une étude de —très— longue haleine a été conduite des années 1930 jusqu'à aujourd'hui, sur 268 hommes. Joshua Wolf Shenk, de The Atlantic, est le premier journaliste à accéder aux archives de cette étude, l'une des plus complètes jamais menées. Oeuvre à la fois littéraire et scientifique, elle permet d'approcher à la fois l'esprit de son auteur, George Vaillant, et d'une nouvelle manière, la condition humaine.

A l'origine, l'entreprise fut lancée par Arlie Bock —un physicien qui avait pris la tête du département de santé de Harvard— et son mécène, le magnat de grands magasins W.T.Grant. Bock considérait que la recherche médicale prêtait trop d'attention aux malades, qu'on ne pouvait découvrir comment vivre en bonne santé seulement en regardant ce qui y nuisait. Il voulut analyser ce qui produisait de jeunes gens «normaux».

Bock réunit une équipe de médecins, physiologues, psychologues, psychiatres et travailleurs sociaux. Ils choisirent 268 étudiants, et les étudièrent sous tous les angles. Pendant 72 ans. Essayant de savoir comment de brillants étudiants, épanouis, avaient sombré dans l'alcool, ou comment d'autres étaient parvenu à des succès plus prévisibles. Les sujets sont anonymes dans l'étude mais certains se sont fait connaître — il y a par exemple Ben Bradlee, longtemps rédacteur en chef du Washington Post; d'autres ont été découverts: comme John F. Kennedy.

Lire l'article complet sur The Atlantic

(Photos: Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

L'Italie installe des panneaux qui incitent les touristes à s'embrasser

L'Italie installe des panneaux qui incitent les touristes à s'embrasser

Une version estivale de la branche de gui en hiver.

La Nouvelle-Zélande pourrait bientôt changer de nom

La Nouvelle-Zélande pourrait bientôt changer de nom

Une pétition à succès visant à rebaptiser le pays va relancer le débat.

Aux États-Unis, la guerre contre l'IVG ne fait que commencer

Aux États-Unis, la guerre contre l'IVG ne fait que commencer

Loin d'avoir mis fin à une controverse qui durait depuis près de cinquante ans, la fin du droit constitutionnel à l'avortement a accentué la polarisation politique entre États pro et anti-choix.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio