Dix banques remboursent le Trésor américain

Slate.fr, mis à jour le 10.06.2009 à 10 h 57

L'administration Obama a beau se garder de tout triomphalisme, la décision prise mercredi 10 juin d'autoriser 10 grandes banques à rembourser une partie de l'aide fédérale accordée au début de la crise est une étape majeur dans le sauvetage du secteur financier, écrit le New York Times. «Cela ne veut pas dire que nos problèmes sont finis, loin de là» a déclaré Obama.

Au total, ce sont quelques 68 milliards de dollars, soit un quart de l'argent fédéral prêté aux banques depuis octobre, qui vont être remboursés au Trésor américain par des grands établissements, parmi lesquels American Express, Goldman Sachs, JPMorgan Chase et Morgan Stanley. Le gouvernement a estimé que ces banques étaient assez saines pour s'émanciper de l'Etat, notamment à la suite des résultats des stress tests.

Mais tout n'est pas rentré dans l'ordre dans le secteur bancaire américain. «Malgré plusieurs signes de reprise, beaucoup de banques restent fragiles, note le journal newyorkais. Quatre des cinq plus grands prêteurs du pays, parmi lesquels Citigroup et Bank of America, n'ont pas été autorisés à repayer les avances fédérales.

[Lire l'article complet sur The New York Times]

(Photo: Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte