Culture

Trailer est-il? It's in the blood, monstrueux cauchemars en forêt

Temps de lecture : 2 min

On a très vite ravalé notre mauvais esprit et notre incrédulité en découvrant les premières images du film.

Lance Henriksen se fait tirer en forêt - Greenhouse Studios
Lance Henriksen se fait tirer en forêt - Greenhouse Studios

Trailer est-il?, c'est LA chronique quotidienne pour amateurs de bandes-annonces diverses et (a)variées: séries B plus ou moins prometteuses, raretés improbables, porno rigolo, docus décalés, etc.

Pas évident de renouveler en 2012 un genre aussi éculé que le survival, ce type de films où l'on suit la lutte d'un ou plusieurs personnages pour survivre dans un environnement hostile, si possible fréquenté par diverses entités menaçantes (violeurs culs-terreux, loups affamés, extra-terrestres à dreadlocks, etc.).

Visiblement tourné avec une certaine économie de moyen dans un lieu aussi original qu'une forêt, le tout avec un nombre réduit de personnages, notre sélection du jour It's in the blood ne part donc pas gagnante au jeu du «excite-moi avec un pitch dingue, petit film». D'autant qu'il s'agit du premier film d'un certain Scooter Downey, réalisateur dont le nom ridicule ne parvient pas à faire oublier l'inexpérience.

On a ceci dit très vite ravalé notre mauvais esprit et notre incrédulité en découvrant les premières images du film dévoilé le week-end dernier dans un festival à Austin, Texas.

Non seulement l'un des premiers rôles est tenu par notre chouchou buriné Lance Henriksen (Terminator, Aliens...), mais le trailer réserve son lot d'images intriguantes à base de créatures des bois chelous, entre autres.

It's in the blood raconte les mésaventures d'un père et son fils pas vraiment proches coincés dans la forêt à la suite d'une mauvaise chute du paternel. Bien entendu, ils ne sont pas seuls dans le coin et vont devoir mettre les choses au clair sur leurs passés respectifs pour pouvoir s'en sortir.

Le film se veut, dixit son Facebook, une «déconstruction du film de monstre typique, en incorporant des éléments de réalisme mystique [sic] et de thriller psychologique». Les premiers échos sont plutôt bons, et c'est tant mieux: on aimerait bien que Lance Henriksen retrouve des rôles à sa mesure et sorte enfin de sa série noire nanardesque –il a quand même tourné récemment dans un film de vampires terroristes avec Christophe Lambert, c'est dire.

It's in the blood sortira en VOD outre-Atlantique le 26 octobre prochain, comme environ 28.172 films similaires juste avant Halloween.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Alexandre Hervaud

Newsletters

«Val», l'itinéraire accidenté d'un acteur total

«Val», l'itinéraire accidenté d'un acteur total

Se nourrissant des archives fournies par Val Kilmer lui-même, le documentaire raconte aussi bien son ascension que sa vie actuelle, beaucoup moins réjouissante.

«Memory Box» sur les chemins d'un passé qui ne passe pas

«Memory Box» sur les chemins d'un passé qui ne passe pas

Les cinéastes libanais Joana Hadjithomas et Khalil Joreige s'aventurent dans le labyrinthe des souvenirs d'une époque de guerre et d'espoirs, à la lumière des émotions d'aujourd'hui.

Parce qu'il n'y a pas que Houellebecq dans la vie, douze livres pour bien démarrer 2022

Parce qu'il n'y a pas que Houellebecq dans la vie, douze livres pour bien démarrer 2022

L'année littéraire démarre très fort grâce aux romans de Justine Bo, Maaza Mengiste ou Jón Kalman Stefánsson. Et à quelques autres titres tout à fait recommandables.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio