Culture

Trailer est-il? Save the Date, jeunes et jolies et hyper drôles

Temps de lecture : 2 min

Trailer est-il?, c'est LA chronique quotidienne pour amateurs de bandes-annonces diverses et (a)variées: séries B plus ou moins prometteuses, raretés improbables, porno rigolo, docus décalés, etc.

Passion minou dans Save the Date - IFC Films
Passion minou dans Save the Date - IFC Films

Il y a quelques jours, une consoeur s'indignait de l'absence de femmes sur les couvertures de l'excellent magazine de cinéma So Film. Et pas seulement dans les couvertures, mais également dans les articles –ce à quoi on serait tenté de dire «attention, dans le numéro 3, on trouve quand même un article sur Susan Cabot, actrice des années 1950 assassinée à coups de barre de fer par son propre fils nain et fou», mais peu importe.

Loin de moi l'idée de ranimer le débat «femme et cinéma» vieux comme Méliès, mais voilà l'occasion d'affirmer notre soutien au girl power filmique en se penchant sur le renouveau comique féminin qui décoiffe Hollywood dernièrement.

Preuve ultime de cette prise de pouvoir bienvenue: exit Ricky Gervais pour la présentation des prochains Golden Globes, et bienvenues au duo de comédiennes les plus drôles de leur génération, Tina Fey et Amy Poehler, respectivement connues pour leurs hilarantes séries 30 Rock et Parks and Recreation.

Le petit écran et certaines émissions cultes comme le Saturday Night Live ont révélé un certain nombres d'actrices comiques talentueuses, à l'image de Kristen Wiig dont la comédie Mes Meilleures Amies, sorte de Very Bad Trip au féminin et en mieux, a cartonné l'été dernier.

Et c'est encore vrai pour le film qui nous intéresse aujourd'hui, la comédie romantique Save the Date, premier film de Michael Mohan passé par Sundance. Les personnages principaux sont en effet deux sœurs incarnées par les bombes (dans tous les sens du terme) comiques que sont Alison Brie et Lizzy Caplan.

La première, connue pour ses rôles dans les séries Mad Men et Community, était à l'affiche du chouette 5 ans de réflexion produit par Judd Apatow, tandis que la seconde, présente cette semaine dans les salles françaises avec Bachelorette, a illuminé la série Party Down. Elle retrouve d'ailleurs un de ses partenaires de cette série culte dans Save The Date en la personne de Martin Starr, l'éternel ahuri geek adorable.

Le film sortira outre-Atlantique à la mi-décembre. Croisons les doigts pour qu'on puisse également sauver la date dans l'Hexagone, et donner ainsi à So Film l'occasion de faire une belle couverture sans testostérone.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud Journaliste

Newsletters

«Fahrenheit 451», dystopie un peu cramée

«Fahrenheit 451», dystopie un peu cramée

Un demi-siècle après la sortie du film de François Truffaut, le réalisateur Ramin Bahrani vient de livrer pour HBO une nouvelle adaptation du roman de Ray Bradbury, qui n'a eu besoin que d'être partiellement modernisé.

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

L'homme qui a utilisé l'art moderne pour torturer des détenus

Durant la guerre d'Espagne, Alphonse Laurencic a dessiné des cellules de l'enfer à Barcelone: les «checas».

Une semaine sur un navire militaire aux côtés d'un peintre officiel de la Marine

Une semaine sur un navire militaire aux côtés d'un peintre officiel de la Marine

Éric Bari, peintre officiel de la Marine depuis 2003, nous a emmené en Méditerranée à bord du Cassard, une frégate anti-aérienne accueillant 220 marins.

Newsletters