France

Affaire Dray, le président de SOS Racisme en garde à vue

Slate.fr, mis à jour le 09.06.2009 à 18 h 09

Dominique Sopo, le président de SOS-Racisme, et cinq autres dirigeants de l'association ont été placés en garde à vue mardi 9 juin. Ils sont interrogés dans le cadre de l'enquête préliminaire visant le député de l'Essonne Julien Dray, soupçonné d'avoir touché de l'argent à titre personnel à travers SOS Racisme.

«Entendus par les enquêteurs ces dernières semaines, nombre de ses amis ont reconnu lui avoir octroyé plusieurs prêts et dons, soit directement, soit par le biais de SOS Racisme ou de l'organisation syndicale lycéenne FIDL» rapporte le Parisien. «A l'issue de cette procédure, le procureur de Paris Jean-Claude Marin décidera de classer le dossier ou d'ouvrir une information judiciaire, confiée à un juge d'instruction indépendant.»

Dans un long entretien avec le site Diner's Room publié en mai, Julien Dray s'était défendu des accusations portées à son encontre dans l'affaire TRACFIN et s'interrogeait sur le rôle et les motivations de la presse.

[Lire l'article complet sur le Parisien]

Image: Capture d'écran du site de SOS Racisme

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte