Politique / Sports

Bayrou se prend pour Zidane

Temps de lecture : 2 min

Au lendemain d'une sévère défaite, François Bayrou dribble toutes les critiques et invoque le crâne de Zinedine Zidane. Sur les ondes d'Europe 1 mardi 9 juin, le leader du Modem a estimé que son accrochage avec Daniel Cohn-Bendit lui évoquait «le coup de tête de Zidane en finale de la Coupe du Monde». Et pourtant, le meneur de jeu des Bleus est un «homme à garder ses nerfs en général», précise-t-il.

«Tout d'un coup c'est sorti comme une réponse à des injures insupportables, la réponse de quelque chose d'insupportable à des injures insupportables», ajoute Bayrou qui ne pardonne pas à Cohn-Bendit. Il se dit par contre prêt à le rencontrer en privé.

Esquissant une autocritique, le patron du Modem a estimé qu'il devait être «moins batailleur». Mais «je garderai intégralement mon intransigeance parce que ce pour quoi je me bats ne supporte pas la demi-mesure», a-t-il ajouté.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

François Ruffin, candidat des écolos et des prolos?

François Ruffin, candidat des écolos et des prolos?

Écolos, unissez-vous! Mais contre les riches et la croissance. L'alliance rouge-vert, c'est le projet de François Ruffin, le député insoumis qui vient de publier Il est où, le bonheur (Les liens qui libèrent, octobre 2019). Pour gagner,...

Quand Jean Jaurès défendait les retraites par capitalisation

Quand Jean Jaurès défendait les retraites par capitalisation

[Tribune] Comment le fondateur du Parti socialiste et de L'Humanité pouvait-il défendre ce qui est aujourd'hui honni par la quasi-totalité de la classe politique française?

Bon gré mal gré, Macron renoue avec la tradition des vœux à la presse

Bon gré mal gré, Macron renoue avec la tradition des vœux à la presse

Pour la deuxième fois en près de trois ans de mandat, le président a invité ce 15 janvier les journalistes à l'Élysée pour un échange informel mais néanmoins tendu.

Newsletters