Bayrou se prend pour Zidane

Slate.fr, mis à jour le 09.06.2009 à 14 h 43

Au lendemain d'une sévère défaite, François Bayrou dribble toutes les critiques et invoque le crâne de Zinedine Zidane. Sur les ondes d'Europe 1 mardi 9 juin, le leader du Modem a estimé que son accrochage avec Daniel Cohn-Bendit lui évoquait «le coup de tête de Zidane en finale de la Coupe du Monde». Et pourtant, le meneur de jeu des Bleus est un «homme à garder ses nerfs en général», précise-t-il.

 

«Tout d'un coup c'est sorti comme une réponse à des injures insupportables, la réponse de quelque chose d'insupportable à des injures insupportables», ajoute Bayrou qui ne pardonne pas à Cohn-Bendit. Il se dit par contre prêt à le rencontrer en privé.

Esquissant une autocritique, le patron du Modem a estimé qu'il devait être «moins batailleur». Mais «je garderai intégralement mon intransigeance parce que ce pour quoi je me bats ne supporte pas la demi-mesure», a-t-il ajouté.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr


Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte