Culture

Trailer est-il? Backyard Blockbusters, l'ode aux fan films

Temps de lecture : 2 min

Contrairement aux films «suédés» popularisés par Michel Gondry (remake de films avec les moyens du bord), les fan films sont des œuvres originales et pas nécessairement parodiques.

Extrait du générique de Backyard Blockbusters
Extrait du générique de Backyard Blockbusters

Trailer est-il?, c'est LA chronique quotidienne pour amateurs de bandes-annonces diverses et (a)variées: séries B plus ou moins prometteuses, raretés improbables, porno rigolo, docus décalés, etc.

Dernièrement, on postait ici même les premières images d'une parodie porno impliquant Spider-Man et Superman dans des aventures sacrément physiques.

L'industrie du X n'est pas la seule à mitonner «à sa sauce» des histoires impliquant de grands noms de la pop culture, puisque c'est le principal fond de commerce de tout un pan de la création audiovisuels, les fan films.

Quitte à verser dans l'auto-plagiat, copions-collons ici même ce que l'on écrivait sur la chose dans Libé il y a quelques années. La réalisation de fan films, ces créations d’admirateurs qui s’approprient un univers préexistant (film, comic book, série TV), ne date pas d’hier, mais les nouveaux moyens de diffusion sur le Web (YouTube, MySpace...) leur donnent une visibilité accrue.

Contrairement aux films «suédés» popularisés par Michel Gondry (remake de films avec les moyens du bord), les fan films sont des œuvres originales et pas nécessairement parodiques.

Pas étonnant qu'un documentaire se penche enfin sur le phénomène. Backyard Blockbusters (littéralement, «les grands succès du jardin», référence au côté artisanal de ce genre de productions) est signé John E. Hudgens, lui-même responsable d'un paquet de films inspirés de l'univers de Star Wars.

La franchise de George Lucas est l'une des propriétés intellectuelles les plus «adaptées» par ses fans, et ce avec l'aval de la société Lucasfilm qui récompense même les meilleurs fan films. La bande annonce ci-dessous du film témoigne d'un très grand nombre d'intervenants qualifiés (réalisateurs, journalistes, producteurs) pour évoquer le sujet, mais pas moyen de savoir quand et où le film pourra être visible –on parie sur le Comic Con 2013?

On ne sait pas si des Frenchies seront à l'honneur dans Backyard Blockbusters. Ce serait fort possible, car la France n'est pas en reste dans le domaine. Dernièrement, le reportage d'un journal local de France 3 a même fait le bonheur des internautes en suivant de près un grand, très grand, sans doute trop grand d'ailleurs, fan de Batman, propriétaire d'un costume du chevalier noir et surtout réalisateur de fan films à ses heures perdues.

Son interview masquée avec la voix de Christian Bale reste encore dans nos mémoires:

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

L'auteur de ces lignes ne se permettra toutefois pas de juger un confrère de batfilms, lui-même ayant apporté sa contribution au genre un jour de grande solitude.

Newsletters

«Lorsqu'elles disent “non”, les femmes pensent “oui”»: le déni du consentement, une tradition bien ancrée

«Lorsqu'elles disent “non”, les femmes pensent “oui”»: le déni du consentement, une tradition bien ancrée

La résistance des femmes aux assauts sexuels des ces messieurs a longtemps été perçue comme un acte feint, destiné à pimenter le jeu érotique et à flatter la force masculine.

Aux Trans Musicales, la musique résonne aussi en prison

Aux Trans Musicales, la musique résonne aussi en prison

Une trentaine de détenus du centre pénitentiaire de Vezin-Le-Coquet, près de Rennes, ont pu vivre à leur manière la 43e édition du festival.

«Les Choses humaines», portrait complexe de la culture du viol

«Les Choses humaines», portrait complexe de la culture du viol

Le nouveau film d'Yvan Attal raconte une affaire éprouvante à travers plusieurs points de vue, invitant tous les hommes à réfléchir.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio