Culture

Trailer est-il? The Canyons, un Californian Psycho à petit budget

Temps de lecture : 2 min

Trailer est-il?, c'est LA chronique quotidienne pour amateurs de bandes-annonces diverses et (a)variées: séries B plus ou moins prometteuses, raretés improbables, porno rigolo, docus décalés, etc.

«The Canyons»
«The Canyons»

Imaginez un instant: vous êtes dans le métro quand soudain, un SDF vous sollicite afin de récupérer quelques pièces «pour manger à sa faim», le tout à grands coups de discours enjoué, de poésie récitée, de petits pas de danses voire d'un peu tout ça à la fois.

Conquis, vous lui filez sans rechigner un euro en espérant que cela remplira un peu son estomac. Misère, vous tombez sur lui en fin de journée totalement ivre mort, plein comme une outre de mauvais vin acheté au Shopi du coin avec votre offrande. Soupir, déception, smiley triste.

Cette métaphore un brin trop longue pour commencer un article illustre à ravir les déceptions parfois rencontrées par les internautes adeptes de crowdfunding (ou financement participatif), ce nouveau mode de soutien économique à la création qui transforme tout un chacun en mécène potentiel.

Pour ma part, après avoir financé du zombie à la française (La Horde) puis du fantastique onirique (Fièvre), j'ai décidé d'investir –le terme est incorrect puisqu'il n'est théoriquement pas question d'investissement– dans le film indé américain, le genre de production visibles au festival de Sundance l'hiver venu.

Le film en question, The Canyons, a été financé à hauteur de 159.000 dollars par les internautes via Kickstarter. Son casting en impose carrément puisque le film est écrit par Bret Easton Ellis (American Psycho), réalisé par Paul Schrader (le scénariste de Taxi Driver, réalisateur de Hardcore) avec devant la caméra la revenante botoxée Lindsay Lohan et le queutard professionnel James Deen, beau gosse hardeur.

Figurez-vous qu'en tant que mécène du film, j'ai même pu regarder des auditions de jeunes éphèbes via un site privé réservé aux donateurs invités à donner leur avis sur les talents potentiels du film. Le film traitant de la soif de célébrité de vingtenaires ambitieux à Los Angeles, le procédé était quelque peu troublant.

Visiblement, mes préférences n'ont intéressé personne puisque le premier teaser de The Canyons est enfin arrivé, et c'est peu dire que j'ai un peu mal à mes 25 dollars en découvrant ce curieux montage.


The Canyons - Teaser Trailer [HD] [NoPopCorn] VO par NoPopCorn

Certes, les images (du moins celles qu'on arrive à distinguer derrières les effets de vieillissements artificiels relous) ont l'air jolies, et le casting toujours aussi magnétique. Mais quelle idée de «vendre» ainsi pareil projet, avec cette typographie old school et cette BO nostalgique d'un âge d'or hollywoodien bien loin du côté microbudget de l'entreprise!

On espère pouvoir découvrir rapidement un «vrai» trailer de la chose, si possible avec les dialogues qu'on imagine bien piquants de l'auteur de Lunar Park. Et les seins de Lindsay, aussi.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud Journaliste

Newsletters

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Petit florilège de parutions récentes, monts inconnus et merveilles à redécouvrir. La plupart sont également accessibles en VOD, mais sans les suppléments (bonus audiovisuels, livres et livrets), et pas forcément avec la même qualité d'image et de son.

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Depuis une dizaine d'années, le disco polo s’impose comme référence de l’industrie musicale polonaise. Au point d'attirer l'attention des politiques et d'exaspérer les milieux intellectuels.

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Les entrées de «Rien à perdre», biopic du fondateur de l'Église universelle du Royaume de Dieu, battent des records. Mais presque aucun spectateur ne va voir le film.

Newsletters