Life

Schwarzenegger - Shriver: une seconde chance au mariage, ça marche?

Brian Palmer, mis à jour le 09.10.2012 à 19 h 27

Si Maria Shriver se remarie avec Arnold Schwarzenegger, combien de chances que ce remariage tienne?

Maria Shriver et Arnold Schwarzenegger en 2005, à Beverly Hills. REUTERS/Robert Galbraith

Maria Shriver et Arnold Schwarzenegger en 2005, à Beverly Hills. REUTERS/Robert Galbraith

Arnold Schwarzenegger espère encore reconquérir Maria Shriver, qui a demandé le divorce l’année dernière après avoir appris qu’il avait eu un fils avec leur employée de maison. Quand un couple divorcé se remarie, est-ce que ce remariage fonctionne?

Sans doute dans moins d’un cas sur deux. Les anecdotes sur les couples divorcés qui se retrouvent et sautent de nouveau le pas ensemble sont légion, surtout chez les politiciens et les célébrités, mais en termes de recherches systématiques, les sources sont plutôt minces. Un sondage mené en 2004 par l’AARP auprès de 1.147 divorcés suggère qu’environ 6% donnent une seconde chance à leur mariage, tandis que 4% continuent à avoir des relations sexuelles l’un avec l’autre après le divorce.

L’étude la plus détaillée sur le succès des mariages de la deuxième chance date de 1938, époque à laquelle le pionnier du conseil conjugal Paul Popenoe compila 200 histoires de couples qui s’étaient unis deux fois ou davantage (son échantillon sélectionné parmi ses patients, des connaissances de ses étudiants et dans des articles de journaux n’était pas précisément aléatoire).

Popenoe rapportait que 48% des couples remariés étaient heureux ensemble à l’époque de l’étude. Difficile de savoir si cette estimation reste valable aujourd’hui alors que le taux de divorce global est pratiquement le double de celui des années 1930. Le taux de second divorce a pu augmenter en même temps que le taux de divorce général. D’un autre côté, certains couples modernes divorcent peut-être parfois trop vite avant de finalement découvrir qu’ils sont compatibles lors du deuxième essai.

L’étude de 1938 de Popenoe suggère que même si Maria Shriver décide de redonner sa chance à Schwarzenegger, l’ex-gouverneur devra peut-être patienter un peu. Les couples dont les premiers mariages ont duré longtemps –Schwarzenegger et Shriver sont restés 25 ans ensemble avant de se séparer en 2011– ont tendance à attendre plus longtemps avant de convoler de nouveau, pour des raisons qui restent mystérieuses.

En revanche, ceux qui remettent ça sont plus rapides à jeter l’éponge au deuxième essai. Popenoe a découvert que chez les divorcés qui avaient remis le couvert, le deuxième mariage durait généralement moins d’un an.

L’analyse qualitative de Popenoe n’est plus utilisable en grande partie parce que c’était un homme de son temps (état de fait également illustré par son fervent soutien au mouvement eugéniste). Il reprochait nombre de ces secondes noces aux épouses éprises de «“liberté”, de possibilité de s’exprimer ou d’avoir une carrière indépendante» pour finalement se rendre compte que «le monde ne raffolait pas de leurs talents artistiques ou commerciaux».

Popenoe aurait considéré la séparation de Schwarzenegger et Shriver comme la réaction d’une épouse «justement indignée» par la «tocade de vert galant» de son époux avec une «aventurière».

Certaines sociétés ont parfois entretenu une vision obtuse des mariages de la seconde chance. Au XIXe siècle en Roumanie, les divorcés n'avaient pas le droit de se remarier avec leurs ex. En Inde, la loi qui s’applique aux mariages musulmans interdit le remariage avec la même personne, sauf si l’épouse s’est d’abord unie avec un autre homme dont elle a ensuite divorcé, pratique appelée «Halala».

Brian Palmer

Traduit par Bérengère Viennot

Retrouvez tous nos articles de la rubrique L'explication ici. Vous vous posez une question sur l'actualité? Envoyez un mail à explication @ slate.fr

Brian Palmer
Brian Palmer (157 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte