Culture

Godard réalisera-t-il «Les Disparus» de Mendelsohn?

Temps de lecture : 2 min

L'icône de la Nouvelle Vague affronte l'Holocauste.

Le livre best-seller Les Disparus, du journaliste américain Daniel Mendelsohn, serait en voie d'être adapté au cinéma sous la direction de Jean-Luc Godard. Le cinéaste de 79 ans, icône de la Nouvelle Vague, aurait ainsi montré son intérêt pour ce livre qui retrace l'enquête du journaliste du New York Times sur le sort de la famille de son grand-oncle maternel, disparue au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

Œuvre inclassable qui rend hommage à Proust, Les Disparus n'en demeure pas moins un livre sur la Shoah — ce que souligne son titre original The Lost : The search for six of six million. Dès lors la polémique naît-elle. Car si personne ne met en cause le talent de Godard et ne s'étonne du fossé qu'il existe entre le caractère très intimiste de ses derniers films et le succès international retentissant du livre de Mendelsohn, l'essayiste Pierre Assouline se dit surpris qu'un tel projet échoue dans les bras d'un homme qui «traîne de longue date une réputation d’antisémite».

Assouline rappelle que la biographie que lui a consacrée il y a un an Richard Brody, Everything is cinema. The working life of Jean-Luc Godard, recense un certain nombre de déclarations du cinéaste, parfois douteuses.

Mais le dernier mot revient à Mendelsohn : «Vraiment, j'ai confiance. Vous savez, j'ai vu l'exemplaire de mon livre appartenant à Godard. Chaque page est annotée, il y a des post-it partout, il l'a vraiment épluché. Je crois que son côté talmudique lui a plu. Au fond, il l'a lu comme un rabbin ! Et pour moi, en tant qu'auteur de ce livre, ça suffit...», déclare-t-il dans un entretien accordé à Pierre Assouline.

Lire l'article complet sur La République des Livres.

(Photo: Graffiti Jean-Luc Godard, Flickr).

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Anne Sylvestre était bien plus qu'une chanteuse pour enfants

Anne Sylvestre était bien plus qu'une chanteuse pour enfants

Ouvertement féministe, engagée malgré elle, Anne Sylvestre a écrit des centaines de chansons plus poétiques, militantes et drôles les unes que les autres. Un répertoire trop complexe pour un public assoiffé de simplisme?

«Petite Fille», l'enfant, les mots et les regards

«Petite Fille», l'enfant, les mots et les regards

Diffusé sur Arte, le nouveau film de Sébastien Lifshitz accompagne pas à pas le combat d'une fillette née dans le corps d'un garçon et de sa mère, pour construire un espace vivable, et même heureux.

Netflix: pourquoi c'était mieux avant

Netflix: pourquoi c'était mieux avant

Tou-doum! Netflix, c'est 195 millions d'abonné·es à travers le monde, un algorithme redoutable, une interface addictive et des séries originales incontournables… ...

Newsletters