Culture

Trailer est-il? The Comedy, l'humour inconnu

Temps de lecture : 2 min

En humour comme en gastronomie, il est des éléments fort difficiles à exporter, que ce soit par incompatibilités culturelles ou spécificités gustatives.

«The Comedy».
«The Comedy».

Trailer est-il?, c'est LA chronique quotidienne pour amateurs de bandes-annonces diverses et (a)variées: séries B plus ou moins prometteuses, raretés improbables, porno rigolo, docus décalés, etc.

En humour comme en gastronomie, il est des éléments fort difficiles à exporter, que ce soit par incompatibilités culturelles ou spécificités gustatives. Et ça marche bien entendu dans les deux sens. Ainsi, alors que Hollywood n'a semble-t-il pas été en mesure de respecter le génie de Dany Boon, forcé d'abandonner l'idée du remake US de ses Ch'tis pour cause de scripts trop nazes, la France est quant à elle restée hermétique à une bonne partie du renouveau comique américain, même au plus haut niveau.

Quand la plupart des films de Will Ferrell –du moins ceux qui daignent sortir en France– font des bides, personne ne sera surpris de voir que des outsiders comme le duo Tim & Eric sont quant à eux totalement inconnus au pays d'Intouchables.

Leur humour fou (mais alors vraiment taré, hein) a été rôdé dans le surréaliste programme Tim & Eric Awesome Show, Great Job ! L'émission, diffusée sur Adult Swim aux Etats-Unis, est un mélange entre la parodie d'émissions TV et le vidéo-art.

Tim Heidecker (le blondinet) et Eric Wareheim (le brun) ont investi le cinéma cette année avec leur long métrage blindé de guests stars, sobrement intitulé Tim & Eric's Billion Dollar Movie, qu'on imagine inédit à jamais en France.

Changement (relatif) de registre pour le duo qui s'affiche désormais dans un film toujours bien barré mais également plus sérieux, du moins dans la forme: The Comedy, troisième mise en scène d'un certain Rick Alverson qui sortira en novembre outre-Atlantique, et qui a déjà fait forte impression dans divers festivals.

Tim y joue le premier rôle, celui d'un insupportable blaireau de gosse de riche new-yorkais qui passe son temps à se moquer des gens et à glander avec ses potes (Eric en incarne un, tout comme James Murphy, le chanteur de LCD Soundsystem!). Le film tiendrait plus de la succession de petites scènes étranges que de la véritable histoire lambda, ce qui ne nous surprend pas.

Bien qu'assez différent, au moins visuellement, de l'univers habituel de Tim & Eric, on tient peut-être avec ce film le tant attendu visa d'entrée en France du duo fêlé, qui sait...

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Alexandre Hervaud

Newsletters

«Val», l'itinéraire accidenté d'un acteur total

«Val», l'itinéraire accidenté d'un acteur total

Se nourrissant des archives fournies par Val Kilmer lui-même, le documentaire raconte aussi bien son ascension que sa vie actuelle, beaucoup moins réjouissante.

«Memory Box» sur les chemins d'un passé qui ne passe pas

«Memory Box» sur les chemins d'un passé qui ne passe pas

Les cinéastes libanais Joana Hadjithomas et Khalil Joreige s'aventurent dans le labyrinthe des souvenirs d'une époque de guerre et d'espoirs, à la lumière des émotions d'aujourd'hui.

Parce qu'il n'y a pas que Houellebecq dans la vie, douze livres pour bien démarrer 2022

Parce qu'il n'y a pas que Houellebecq dans la vie, douze livres pour bien démarrer 2022

L'année littéraire démarre très fort grâce aux romans de Justine Bo, Maaza Mengiste ou Jón Kalman Stefánsson. Et à quelques autres titres tout à fait recommandables.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio